Me André Morais s’est éteint... Source : Site web de Coopérative funéraire du Grand Montréal
Me André Morais s’est éteint... Source : Site web de Coopérative funéraire du Grand Montréal
Le notaire Me André Morais s’est éteint à l’âge de 92 ans.

Il est décédé un mois et demi après son épouse Madeleine Deslierres.

Me Morais avait été le secrétaire de l’Association des juristes catholiques du Québec (AJCQ). À ce titre, en mai 2002, il avait exprimé publiquement son opposition au projet de loi 84 sur l’union civile et le droit accordé aux homosexuels d'adopter des enfants.

Il figurait alors parmi les orateurs d’une manifestation organisée devant l’Assemblée nationale contre le projet déposé par le ministre de la Justice de l’époque, Paul Bégin, selon un article paru dans La Tribune.

Le notaire ne donnait pas l’image austère parfois attribuée à sa profession. Dans un article du quotidien le Droit en 2002, un notaire témoignait de l’influence de Me Morais sur son choix de carrière dans les années 1970.

« J'ai choisi cela à la suite d'une rencontre avec un notaire que ma mère connaissait bien, Me André Morais, confiait Denis Mathieu. Il faisait du notariat commercial surtout, il était dynamique et pas du tout ennuyant comme le notaire Le Potiron (notable dans la série télévisée « Les Belles histoires des pays d’en haut »). Il dirigeait aussi une petite entreprise d'importation de biens divers du Mexique. Il m'apparaissait moderne, captivant. »

Me André Morais laisse dans le deuil ses enfants France Morais et Claude Morais, ainsi que ses quatre petits-enfants.