Me Jeremy Fraiberg, Me Andrew MacDougall, Me Patrick Marley, Me Taylor Cao et Me Elizabeth Sale. Sources: Site web d’Osler et de BMO
Me Jeremy Fraiberg, Me Andrew MacDougall, Me Patrick Marley, Me Taylor Cao et Me Elizabeth Sale. Sources: Site web d’Osler et de BMO
BMO Groupe financier et sa filiale américaine BMO Harris Bank verseront 13,4 milliards de dollars à BNP Paribas pour mettre la main sur Bank of the West et ses filiales.

Avec cette acquisition, BMO obtient un portefeuille de 1,8 million de clients auprès de 514 succursales dans 32 États américains, dont la Californie. Bank of the West compte 70% de ses dépôts dans cet état. La banque américaine dispose d’actifs d’une valeur de 135 milliards de dollars.

La banque entend ainsi conforter sa stratégie de croissance. Elle annonce que la transaction augmentera son bénéfice par action dès sa conclusion.

La transaction sera formalisée au cours de l’année 2022, précise un communiqué de BNP Paribas, « sous réserve des conditions suspensives habituelles, incluant l'approbation des autorités réglementaires et de la concurrence compétentes ».

Une équipe d’Osler a conseillé BMO dans cette transaction. Ces avocats du bureau de Toronto sont Me Jeremy Fraiberg, Me Andrew MacDougall, Me Patrick Marley, Me Taylor Cao et Me Elizabeth Sale. Le cabinet new-yorkais Wachtell, Lipton, Rosen & Katz a également conseillé BMO.

Avec son offre, BMO débourse 1,5 fois la valeur comptable la valeur comptable par action ordinaire. Elle finance la transaction principalement en utilisant son capital excédentaire.

« Cette acquisition nous permet de prendre de l'ampleur, d'étendre nos activités dans des marchés attrayants et de développer des capacités qui nous permettront de poursuivre notre croissance et d'accroître nos rendements et notre efficience », explique Darryl White, le chef de la direction de BMO Groupe financier, dans un communiqué.

« La présence de Bank of the West dans plusieurs des marchés les plus importants et à la croissance la plus rapide des États-Unis constitue une plateforme idéale et complémentaire de services bancaires aux grandes entreprises et aux particuliers pour alimenter la croissance de BMO », affirme Nandita Bakhshi, le chef de la direction de Bank of the West.