Robin AI a séduit de grands investisseurs… Sources: Shutterstock et site web de Robin AI
Robin AI a séduit de grands investisseurs… Sources: Shutterstock et site web de Robin AI
La firme technologique britannique Robin AI a séduit de grands investisseurs en misant sur l’intelligence artificielle pour rédiger les contrats en dehors du modèle traditionnel des cabinets d’avocats.

Pour cela, l’entreprise n’a pas tout misé sur la technologie. Elle a recours à des avocats qui sont appuyés par l’apprentissage automatique dans leurs tâches, pointe Artificial Lawyer.

Robin AI a effectué un premier tour de table en mars 2021. Depuis, elle a multiplié ses revenus par dix.

À présent, ce sont des investisseurs importants, comme le géant japonais SoftBank ainsi que la banque en ligne britannique Monzo. Au total, Robin AI a levé 8,5 millions de dollars. Ce financement est destiné à accélérer le développement de produits. L’entreprise va passer de 23 à 48 employés à court terme.

Robin AI base sa stratégie sur l’idée que le processus contractuel est trop lent et trop coûteux. L’entreprise vise à rendre les contrats plus simples à établir, au point de les rendre accessibles à toute personne au sein d’une organisation, avec ou sans formation juridique.