Rayene Bouzitoun, Sophie-Anne Roy, Marie-Soleil Tanguay et Charles-Étienne Joly, ainsi que  Mes Angélique Sabourin et Marie-Pier Gauthier. Source: Site web de l’Université d’Ottawa
Rayene Bouzitoun, Sophie-Anne Roy, Marie-Soleil Tanguay et Charles-Étienne Joly, ainsi que Mes Angélique Sabourin et Marie-Pier Gauthier. Source: Site web de l’Université d’Ottawa
À la section de droit civil de l’Université d’Ottawa, qui vient de remporter un deuxième titre consécutif du concours de plaidoirie organisé chaque année sous les auspices de l’American College of Trial Lawyers.

L’équipe victorieuse de la classique annuelle, qui s’est déroulée le 19 mars dernier à Ottawa, est composée de Rayene Bouzitoun, Sophie-Anne Roy, Marie-Soleil Tanguay et Charles-Étienne Joly.

En finale, le quatuor affrontait l’Université de l’Alberta.

Les autres concurrentes en lice étaient les facs de droit des universités de Toronto, du Nouveau-Brunswick, de Victoria, de la Saskatchewan et de la Western University, ainsi que la section Common law de l’Université d’Ottawa.

L’équipe ottavienne a souligné le travail de leurs entraîneuses, Me Angélique Sabourin, du Centre communautaire juridique de l’Outaouais, et Me Marie-Pier Gauthier, procureure au Directeur des poursuites criminelles et pénales à Gatineau.

La classique de plaidoirie étudiante a débutée en 2000 réunit chaque année huit factultés de droit canadiennes. Le concours est bilingue, et est organisé en l’honneur de feu le juge John Sopinka, juge de la Cour suprême du Canada de 1988 à 1997.

La Coupe Sopinka réunit les champions de rondes régionales préliminaires. La section Droit civil de l’Université d’Ottawa avait ainsi remporté la deuxième place et son billet pour la grande finale lors du Concours de plaidoirie Guy-Guérin, le chapitre québécois, en février dernier. Elle avait alors battue l’Université de Montréal.

Rayene Bouzitoun y avait également emporté le prix de la meilleure plaidoirie finale.
La section Common law d’Ottawa était quant à elle arrivée en première place, contre l’Université McGill.