Professeurs Nicolas Vermeys et David Tait. Sources:droit.umontreal.ca, westernsydney.edu.au
Professeurs Nicolas Vermeys et David Tait. Sources:droit.umontreal.ca, westernsydney.edu.au
Le Laboratoire de cyberjustice tiendra son école d’été du 6 au 11 juin 2022. Elle sera ouverte aux étudiants en droit, mais aussi aux professionnels du milieu, à savoir les magistrats, avocats ou notaires.

Sur le thème Cyberjustice et intelligence artificielle : perspectives juridiques, l’école sera une belle occasion de réseauter en échangeant pendant une semaine avec des experts internationaux.

Le professeur Nicolas Vermeys, directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice, animera une conférence sur la sécurité et abordera entre autres les enjeux autour du dépôt électronique des documents.

David Tait, professeur à l’Université de Western Sydney et coordinateur du Court of the Future Network, présentera quels sont les avantages et défis des procès virtuels. Le cours sera complété par une simulation de procès en salle virtuelle.

Vous pourrez également en apprendre plus sur la cyberjustice européenne avec Me Harold Épineuse, directeur adjoint de l’Institut des études sur le droit et la justice de Paris.

À noter qu’une attestation de participation représentant 33 heures de formation continue sera émise aux avocats et aux notaires ayant signé les feuilles de présence ou ayant complété les formulaires de présence lors d’activités offertes à distance.

Le Laboratoire de cyberjustice a été créé en 2010 par le professeur Karim Benyekhlef de l’Université de Montréal. Il se veut un espace de réflexion et de création comprenant une cinquantaine de chercheurs qui analysent, avec une approche multidisciplinaire, en quoi les nouvelles technologies peuvent améliorer l’accessibilité à la justice et développent de nouveaux outils.

Pour vous inscrire à l’école d’été du Laboratoire de cyberjustice, rendez-vous ici.