Me Louis-Marc Laliberté. Source:  SteveL.Elkas
Me Louis-Marc Laliberté. Source: SteveL.Elkas
Me Louis-Marc Laliberté s’est éteint subitement à l’âge de 67 ans.

Ce barreau 1977 a pratiqué pendant plus de 30 ans dans la ville de Québec.

Il y a deux ans, Me Louis-Marc Laliberté avait porté plainte auprès de l'ombudsman de Radio-Canada contre l'utilisation des expressions « fleurons économiques de la province », « plus haut tribunal de la province » et « déployé dans la province » utilisées par le média public.

L'avocat souhaitait que la société d'État cesse d’utiliser le nom de « province » pour désigner le Québec.

Dans son argumentation, Me Laliberté relevait que le gouvernement québécois a rayé l’utilisation de « province de Québec » dans ses correspondances et la désignation de ses ministères dès 1966 sous Daniel Johnson.

« Il est inexact d’utiliser province – au sens de province de Québec – pour nommer le Québec, sauf pour désigner son statut constitutionnel; utilisation assez rare. Le nom la province n’est donc pas le synonyme du nom Québec » écrivait Me Louis-Marc Laliberté dans sa plainte.

L’ombudsman Guy Gendron avait répondu que Radio-Canada n’était pas soumis à une quelconque obligation d’utiliser le langage institutionnel.

Me Louis-Marc Laliberté était diplômé en droit, en fiscalité et en droit notarial de l'université de Sherbrooke.

L’avocat est décrit comme un homme au grand cœur, bienveillant et d’une intelligence remarquable, dans son avis de décès.

« Il possédait une intelligence vive et un sens de la recherche tenace et pointu; il pouvait traiter de toutes les matières juridiques et jamais je n'ai eu à redire de ses talents », salue l’avocat à la retraite Jean-Aimé Roy, sur la page de condoléances.