La bâtonnière Julie Mousseau. Source: LinkedIn
La bâtonnière Julie Mousseau. Source: LinkedIn
Julie Mousseau est la 157e personne et la 8e femme à occuper cette fonction dans l’histoire de la section.

Disant vouloir bâtir le barreau de demain, la bâtonnière Mousseau s’appuiera sur le plan stratégique 2022-2025 mis en place par le précédent conseil d’administration. Elle se dit « honorée d’agir à titre de bâtonnière de Montréal pour l’année 2022-2023 ».

Les chantiers auxquels le barreau de Montréal entend s’attaquer portent d’abord sur les enjeux de gouvernance de l’organisation, alors qu’on entend améliorer les processus internes de la section. « La création de comités statutaires, notamment un comité des ressources humaines et un comité des finances et de l’audit, qui s’ajouteront au comité de gouvernance déjà en place » sont au menu.

La protection du public demeure une préoccupation à Montréal, alors que le barreau de la métropole remarque que certains groupes ont davantage besoin d’être protégés et mis en garde sur les pièges tendus par ceux qui se prétendent avocats.

Enfin, la bâtonnière souhaite que l’organisation continue de faire entendre sa voix, ajoutant à sa présence dans la sphère médiatique. On a ainsi mis à jour la politique balisant les interventions publiques afin notamment que la section de Montréal exprime son point de vue.

« Prendre position sur la place publique requiert courage, finesse, leadership et rigueur », affirme Me Mousseau.

Diplômée en droit de l’Université de Montréal, la Barreau 1994 a commencé sa carrière au cabinet Malo Dansereau, pour ensuite rejoindre la direction des Affaires fiscales du ministère de la Justice du Canada, où elle se trouve toujours.

Impliquée au sein de plusieurs comités du barreau, dont ceux du Salon VISEZ DROIT, des Relations avec les membres et des Concours, elle s’est méritée le prix Pierre-Fournier en 2016.

Elle siège au CA du Barreau de Montréal depuis 2017.

Barreau de Montréal : les élus sont…


Emilie Laperrière

Le Barreau de Montréal a dévoilé la composition de son Conseil pour 2022-2023. Qui sont les nouveaux venus?

Me Brigitte Garceau. Source: Robinson Sheppard Shapiro
Me Brigitte Garceau. Source: Robinson Sheppard Shapiro
Au terme de l’élection qui s’est déroulée du 25 au 28 avril, c’est Brigitte Garceau, associée du cabinet Robinson Sheppard Shapiro, qui sort gagnante. L’avocate, qui se consacre au droit de la famille depuis 30 ans, a récolté 701 votes. Elle a une expérience particulière dans les cas complexes présentant des aspects multi-juridictionnels ou internationaux.

C’est parce qu’elle a « à cœur l’avancement de notre profession et de la relève, et l’importance de s’entraider » que l’avocate se présentait pour le poste de conseillère.

Avec 699 votes, Caroline Larouche la suit de près. Après un passage en pratique privée en responsabilité médicale et professionnelle chez Bélanger Longtin s.e.n.c.r.l, la Barreau 2009 a intégré le bureau du Procureur général du Québec à titre d’avocate plaidante en 2012. Elle est depuis 2017 procureure aux poursuites criminelles et pénales pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec à Montréal.

Jonathan Pierre-Étienne. Source: Université de Montréal
Jonathan Pierre-Étienne. Source: Université de Montréal
Jonathan Pierre-Étienne complète le trio. Ce dernier a reçu 682 votes. L’associé du cabinet Grondin Savarese exerce principalement en litige civil et commercial ainsi qu’en faillite et insolvabilité. Le Barreau 2013 est aussi un ancien joueur élite de football américain, qui a évolué au Canada et aux États-Unis.

« Depuis mes débuts dans la profession, je suis impliqué tant au Jeune Barreau que dans les comités du Barreau de Montréal. J’ai été président du Jeune Barreau de Montréal en 2018-2019 », souligne celui qui a aussi siégé comme conseiller du Barreau de Montréal à titre de secrétaire et représentant Jeune de 2019-2021.

Au total, il y a eu 1725 votants sur les 16 190 admissibles, ce qui représente un peu plus de 10 % des membres du Barreau de Montréal.

David Ettedgui. Source: LinkedIn
David Ettedgui. Source: LinkedIn
Les nouveaux conseillers se joindront aux candidats élus sans opposition. Pour un mandat d’un an, Julie Mousseau siégera comme bâtonnière et David Ettedgui agira comme premier conseiller.

Toujours pour un an, Alice Popovici sera de son côté trésorière, alors que Mathieu Jacques devient secrétaire et que Patrycja Nowakowska est nommée représentante du Jeune Barreau de Montréal.

La conseillère anglophone Stephanie Lisa Roberts restera pour sa part en poste durant deux ans.

Valérie Assouline, Indra Balassoupramaniane, Mélanie Dugré et Chantale Massé entameront pour leur part la deuxième année de leur mandat de deux ans.