Mes Jean-François Bertrand et Lisa Barabé, qui président la destinée de Tassé Bertrand Barabé Avocats à Québec.
Mes Jean-François Bertrand et Lisa Barabé, qui président la destinée de Tassé Bertrand Barabé Avocats à Québec.
Un nouveau visage, une nouvelle marque, une nouvelle identité… et surtout le développement d’une stratégie ciblée.

C’est l’exercice auquel le cabinet Tassé Bertrand Barabé, de Québec, vient de se livrer. Ainsi, depuis mai dernier, Tassé Bertrand a ajouté un nom à son identité, celui de sa vice-présidente et associée Lisa Barabé.

Tassé Bertrand Barabé, TBB pour les intimes, est né au mois de mai dernier. Et le cabinet entend se distinguer avec une signature « qui interpelle et signale la jeunesse de l’équipe », tout en misant sur la continuité, explique Me Barabé.

Logo de Tassé Bertrand Barabé
Logo de Tassé Bertrand Barabé
Conseillers des PME

Avec une douzaine d’avocats et deux notaires, le cabinet est prêt à poursuivre sa stratégie d’accompagner les entreprises–et les particuliers–tout au long d’un projet. S’ils pratiquent toutes les disciplines du droit, il reste que les juristes de TBB ont « toujours eu pour objectif d’être les conseillers des PME à l’externe », explique Me Jean-François Bertrand, président du cabinet.

Alors que le marché veut des avocats qui s’impliquent davantage dans la stratégie et la vision d’affaires, le duo s’assure de bien connaître ses clients sous toutes leurs coutures.

Par exemple, « avant de s’impliquer dans un projet avec une entreprise, on regarde son carnet de commandes », poursuit Me Bertrand, qui explique qu’ainsi, les avocats de TBB sont à même d’avoir une vision stratégique de la direction de l’entreprise, et ce, afin de l’aider à prévoir les coups–et les occasions.

Intervenir en amont

Il s’agit donc d’intervenir en amont des projets, histoire de réduire les zones de friction. « Dans un projet immobilier, on intervient dès le financement », ajoute encore Me Bertrand. Il faut s’assurer que l’essentiel des problèmes potentiels soient identifiés–et réglés–avant qu’ils ne surviennent.

« On a toujours offert des services préventifs plutôt que curatifs », affirment les deux dirigeants de TBB. D’ailleurs, ne dit-on pas que les meilleurs litiges, fréquents en droit commercial, sont ceux qu’on a évités?

Mes Jean-François Bertrand, Jessie Grimard Lamonde et Lisa Barabé.
Mes Jean-François Bertrand, Jessie Grimard Lamonde et Lisa Barabé.
Tandis que Me Bertrand est le spécialiste du litige chez TBB–il est l’associé directeur de cette pratique depuis 2012–Me Barabé est la spécialiste de la pratique transactionnelle et commerciale du cabinet.

Et pour les épauler dans tout ce qui touche à l'immobilier et au financement, la notaire Me Jessie Grimard Lamonde, n’est jamais bien loin.

Mes Bertrand et Barabé ont tous deux entamé leur pratique avec le cabinet: Barreau 2004, Me Bertrand y est arrivé en 2005, tandis que Me Barabé, Barreau 2005, y est arrivée en 2007. Les patrons de TBB sont tous deux issus de la fac de droit de l’Université Laval.

L'entrepreneuriat

Après plusieurs années de pratique, et goûtant chaque année davantage le plaisir du développement d’affaires, le duo a franchi un pas important, tout juste avant que la pandémie ne frappe le monde de plein fouet.

« Nous voulions apprendre à gérer un bureau », expliquent-ils. Et c’est ainsi que Mes Barabé et Bertrand sont devenus les deux actionnaires du cabinet en 2020.

D’abord parce qu’ils voyaient le potentiel de la pratique, mais aussi pour mousser leurs connaissances entrepreneuriales.

Mes Jean-François Bertrand, Lisa Barabé, Jessie Grimard Lamonde et Sylvain Tassé, fondateur du cabinet.
Mes Jean-François Bertrand, Lisa Barabé, Jessie Grimard Lamonde et Sylvain Tassé, fondateur du cabinet.
Et ainsi mieux servir leur marché.

« Les avocats ne sont pas à la base des entrepreneurs », concède Me Bertrand, selon qui l’ajout de cette expérience permet au cabinet de saisir rapidement les enjeux stratégiques auxquels leurs clients font face, en fonction de tous les sujets juridiques, fiscaux et sociaux qui composent leur quotidien.

C’est le mentorat dont chacun a bénéficié auprès de Me Sylvain Tassé, fondateur du cabinet, qui permet au duo de consolider sa pratique auprès de la clientèle entrepreneuriale. Me Tassé s’occupe dorénavant du développement d’affaires et alimente le pipeline, en plus de continuer sa pratique.

Et les journées sont chargées pour TBB: le domaine de la construction est en pleine effervescence–et litiges qui les accompagnent–tandis que les entreprises débordent de mandats suivant la pandémie. « Nous sommes à pleine capacité », constate Me Bertrand.

Mais l’augure est bon pour la suite des choses: « Nous avons tous les deux identifié une belle relève, et on a pu consolider notre équipe, et intégrer des gens qui ont, eux aussi, la même vision » de croissance, conclut Lisa Barabé.