Mélanie Dugré et Philippe de Grandmont. Sources: LinkedIn et site web de l’Université McGill
Mélanie Dugré et Philippe de Grandmont. Sources: LinkedIn et site web de l’Université McGill
Les nominations de juges ne connaissent pas de congés: ils sont quatre juges à avoir été désignés par Simon Jolin-Barrette, le ministre de la Justice du Québec.

Mélanie Dugré est nommée juge de la Cour du Québec. Elle exercera ses fonctions principalement à la Chambre civile à Montréal.

Ce barreau 2001 exerçait jusqu’à présent comme vice-présidente adjointe aux affaires juridiques de la compagnie d'assurance Canada Vie. Auparavant, elle a été conseillère juridique au Département des affaires juridiques de London Life & Great-West Lifeco. Elle avait débuté sa carrière d’avocate chez McCarthy Tétrault en 2001.

Mélanie Dugré détient un baccalauréat en droit civil de l’Université McGill. Elle est membre du Comité des concours au barreau de Montréal.

Philippe de Grandmont est nommé juge de la Cour du Québec, où il exercera essentiellement à la Chambre civile à Salaberry-de-Valleyfield.

Lui aussi barreau 2001, il a exercé comme conseiller juridique puis directeur des affaires juridiques à l'Autorité régionale de transport métropolitain.

Philippe de Grandmont détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Il a été membre du conseil d’administration du Jeune barreau de Montréal à la fin des années 2000.

Isabelle Lafrenière est nommée juge de paix magistrat de la Cour du Québec. Elle sera résidente à Longueuil ou dans les environs immédiats.

Ce barreau 2006 a débuté comme avocate pour l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec. Elle a ensuite exercé comme procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), puis comme procureure en chef adjointe depuis 2019.

Isabelle Lafrenière détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal.

Anne-Marie Emond est nommée juge de la cour municipale de la Ville de Montréal.

Barreau 2000, elle a commencé sa carrière comme procureure au Service du contentieux, Division des affaires pénales et criminelles, de la Ville de Montréal. Par la suite, elle est devenue procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Anne-Marie Emond détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal.