La nouvelle a été annoncée dans un communiqué émis par Radio-Canada.

On y rappelle que M.Lafrance avait déclaré en 2007 que la décision de M. Péladeau de suspendre les contributions de Vidéotron au Fonds canadien de télévision s’apparentait à un « comportement de voyou ».

Le communiqué de Radio-Canada précise que « ces propos ont été repris par les journalistes, Pierre Maisonneuve, Simon Durivage et Michel Désautels. »

La SRC et M.Lafrance disent qu’ils n’ont pas voulu laisser entendre que le comportement du président et chef de la direction de Quebecor était illégal et ils soulignent qu’il « est regrettable et malheureux qu’une référence au mot « voyou » ait été utilisée. »

Le Groupe Quebecor avait intenté une poursuite en diffamation contre la SRC et le procès a eu lieu du 10 au 29 novembre 2010. Récemment, les parties ont convenu « de tourner la page et de mettre fin aux procédures judiciaires ».

Le conflit est donc terminé par l’émission du communiqué de la SRC qui ajoute que Radio-Canada et Sylvain Lafrance sont désolés si ces propos ont offensé M.Péladeau et sa famille.

Les deux parties ont aussi convenu de ne pas émettre de commentaire.