Andromache Karakatsanis
Andromache Karakatsanis
Il s'agit d'Andromache Karakatsanis et de Michael J. Moldaver.

Les deux candidats proviennent de la Cour d'appel de l'Ontario, et devraient ainsi remplir les postes laissés vacants par le départ de deux juges également de cette province, Ian Binnie et Louise Charron.

Le processus de nomination des deux juges suscite beaucoup d'intérêt, autant de la communauté juridique que politique, puisque certains craignent que Stephen Harper n'use de son pouvoir pour placer à la Cour suprême des juges qui partagent son idéologie et qui ne chercheront pas à modifier ou à déclarer invalides les lois qu'il a mises en place.

Ces deux juges de la Cour d'appel faisaient partie d'une liste de six candidats choisis à l'unanimité par un comité composé de cinq députés des Communes, dont deux de l'opposition. Ils ont été sélectionnés à partir d'une banque de candidats référés par le procureur général de l'Ontario, des membres de la communauté juridique et des membres du public.

Mme Karakatsanis et M. Moldaver ont accepté de se présenter, mercredi, devant un comité parlementaire spécial, où ils répondront aux questions des députés.

Mais leur nomination est quasi-certaine car les députés d'opposition n'ont pas le pouvoir de refuser les deux candidats.

"Mme la juge Karakatsanis et M. le juge Moldaver sont des candidats exceptionnels qui ont les compétences et les qualités requises pour servir les Canadiens en tant que juges de la Cour suprême du Canada", a déclaré le premier ministre Stephen Harper dans un communiqué de presse, lundi.

Michael J. Moldaver
Michael J. Moldaver
Mme Karakatsanis a été nommée juge à la Cour d'appel de l'Ontario en mars 2010 et juge à la Cour supérieure de l'Ontario en décembre 2002. Elle a également siégé comme juge administrative à la Cour des petites créances à Toronto. La carrière de la candidate trilingue - français, anglais et grec _ s'est principalement déroulée au sein de la fonction publique.

Quant au juge Moldaver, il a été nommé à la Cour supérieure de l'Ontario en avril 1990 et à la Cour d'appel de l'Ontario en décembre 1995. Il a également été chargé de cours à la faculté de droit de l'Université de Toronto de 1978 à 1995.