"Karine avait envie d'avoir ses dossiers à elle", dit l'associé d'Irving Mitchell Kalichman, qui l'a connait bien, ayant travaillé avec elle chez Osler avant de quitter lui-même ce cabinet en septembre.

Me Renno explique que les jeunes avocats en litige chez Osler ont rarement l'occasion de prendre le lead sur un dossier. Non pas parce qu'on ne leur fait pas confiance, au contraire, mais simplement parce qu'Osler ne prend que de gros dossiers. De très beaux dossiers certes...mais il y en a peu.

Karine Chênevert aura l'occasion de plaider davantage chez BLG, estime Karim Renno
Karine Chênevert aura l'occasion de plaider davantage chez BLG, estime Karim Renno
"C'est un problème qui dure depuis longtemps", dit Me Renno, qui tient depuis un mois la chronique du Jeune Super Plaideur sur Droit-inc.com.

Il n'y a donc pas assez de dossiers pour tout le monde, ou, plus précisément, pour que tous les avocats en mesure de piloter une affaire puissent le faire. Les jeunes loups, comme Me Chênevert, sur le bord du partnership, sont donc souvent relégués en deuxième ou troisième place sur un dossier. Rarement, en conséquence, ont-ils l'occasion de plaider.

Chez BLG, estime, Me Renno, Karine Chênevert aura ses propres dossiers et pourra davantage démontrer son savoir-faire...