"Les marchés financiers évoluent et se consolident et l'expertise de M. Peterson en matière de réglementation des services financiers constituera un atout précieux pour nos nombreux clients des secteurs des banques, des sociétés de fiducie et des sociétés d'assurance, à l'échelle nationale et internationale", a indiqué David Corbett, associé directeur de Fasken Martineau.

"Les clients engagés dans le commerce international tireront profit de l'expertise considérable de M. Peterson en politiques commerciales et en différends commerciaux. L'excellente réputation internationale dont il jouit à titre d'ancien ministre fédéral du Commerce international bénéficiera à nos clients, actuels ou futurs, et renforcera notre équipe exceptionnelle d'avocats. Je suis très heureux de l'accueillir. »

"Je suis très heureux de me joindre à ce que je crois être le plus important cabinet international au Canada dans un rôle où mon expertise juridique internationale et mon expérience de la politique seront sollicitées, a indiqué M. Peterson. Il s'agit d'une importante occasion de travailler avec des clients et des collègues de haut niveau tout en demeurant au premier plan des affaires internationales."

En tant qu'ancien ministre du Commerce international (de 2003 à 2006), M. Peterson a une vaste expertise des politiques commerciales et une grande expérience des différends commerciaux. Dans ses fonctions de ministre, il a représenté le Canada dans le cadre des négociations commerciales du Cycle de Doha de l'OMC, s'est concentré sur l'expansion du commerce et de l'investissement dans les principaux marchés émergents, y compris le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, et s'est penché sur des questions complexes portant sur le commerce avec les partenaires du Canada dans l'ALENA, l'Union européenne, le Moyen-Orient et les Amériques.

En tant que secrétaire d'Etat aux institutions financières internationales (de 1997 à 2002), M. Peterson a joué un rôle clé dans l'adoption par le Parlement des récentes réformes de la Loi sur les banques, a mené le dossier de la démutualisation dans l'industrie de l'assurance et a parrainé diverses initiatives importantes, y compris des mesures législatives sur le blanchiment d'argent.

M. Peterson a également été conseiller spécial du ministre fédéral des Finances sur la question d'une autorité unique de réglementation des valeurs mobilières, de 2002 à 2003, député de la circonscription de Willowdale à Toronto pendant 23 ans et, à titre de président du Comité permanent des finances de 1993 à 1997, a réalisé un certain nombre d'études importantes, dont une portant sur la TPS.

Avant d'entreprendre une carrière politique, M. Peterson exerçait en droit international des affaires et en fiscalité internationale et il a été expert-conseil auprès de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel.

M. Peterson est titulaire d'un doctorat en droit civil de l'Université McGill, d'une maîtrise en droit de l'Université Columbia, de même que d'un baccalauréat en arts et d'un baccalauréat en droit de l'Université Western Ontario. Il a en outre un diplôme de l'Académie de droit international de La Haye et un diplôme d'études de la civilisation française de la Sorbonne, à Paris.

Il a rédigé pour des publications canadiennes et étrangères de nombreux articles et de nombreuses études sur le commerce international, l'investissement, la fiscalité et les politiques fiscales.