Avec le mauve comme couleur-symbole, le Congrès souhaitait « s’éloigner des slogans plus traditionnels pour se lancer dans la sérénité et la réflexion », confie Louis Masson.

Amusant lorsqu’on sait à quel point le rouge bouscule actuellement le Québec et le monde juridique.

Demain, il viendra évoquer l’importance des nouvelles technologies devant les avocats, et présenter les logiciels du futur tels Exhibit A qui permet de reconstituer sur iPad une scène de crime, ou Noteshelf pour les avocats qui aiment encore écrire à la main.

Suite à une démonstration, en privé et en exclusivité à Droit-Inc de ce qu’il considère comme « des outils technologique et pas une religion », Louis Masson s’est adressé aux avocats.

Écoutez-le, en images...