Candidats pour le PLQ

Jean Charest
Jean Charest
Jean Charest pour la circonscription de Sherbrooke, termine deuxième avec 34,60% des voix, devancé par le péquiste Serge Cardin (42,42%) :

Avocat de profession, il est élu pour la première fois à l’âge de 26 ans aux élections générales du 4 septembre 1984 à Sherbrooke, sous la bannière du Parti progressiste conservateur du Canada. La même année, il est nommé vice-président adjoint de la Chambre des communes. Nommé ministre d’État à la Jeunesse en 1986, il occupe ce poste pendant deux ans. Réélu à Sherbrooke en 1988, il est nommé Leader adjoint du gouvernement. Il est depuis 2003 le Premier ministre du Québec.

Pascal Beaupré
Pascal Beaupré
Pascal Beaupré pour la circonscription de Joliette, termine troisième avec 14,01% des voix, devancé par Normand Massé (30,01%) de la CAQ et Véronique Hivon (47,06%) du PQ :

Originaire de Joliette, né en 1983, il est bachelier en droit de l’Université de Montréal depuis 2005. Admis au Barreau en 2006, il fut opérateur pour North Rawdon en 2004 et en 2005. Il a exercé chez llen Marcoux avocats à Terrebonne de 2006 à 2007.

Martin Massé
Martin Massé
Martin Massé pour la circonscription de Saint-Jean, termine troisième avec 19,97% des voix, devancé par Yvan Berthelot(32,26%) de la CAQ et du péquiste Dave Turcotte (40,58%) :

Natif de Saint-Jean, il détient un MBA en stratégie et commerce international. Il a également occupé les fonctions d'attaché politique pour le député Michel Charbonneau ainsi que de vice-président de la Chambre de commerce de Montréal. Cet avocat fut notamment bénévole lors du grand verglas et président de l’association étudiante du Cégep de Saint-Jean.


Candidats pour la CAQ

François Tremblay
François Tremblay
François Tremblay, pour la circonscription de Dubuc, avocat, termine troisième avec 23,65% des voix, devancé par Serge Simard (27,61%) du PLQ et Jean-Marie Claveau (42,19%) du PQ :

Titulaire à la fois d’un baccalauréat en pharmacie et d’un baccalauréat en droit obtenus respectivement en 2003 et en 2006, il a présidé l’Association des étudiants en pharmacie de l’Université de Montréal puis le Conseil central de la Fédération des associations étudiantes de la même université. Il a également été président de Force Jeunesse. Au cours de son mandat, il a agi en tant que porte-parole de la Coalition des jeunes pour la réduction de la dette. Après ses études, il a travaillé pour Santé Canada. Actif dans le domaine du droit des affaires, notamment à titre de conseiller juridique dans le secteur de la pharmacie, il exerce actuellement la profession de pharmacien à Saguenay et réside actuellement à Laterrière, dans le comté de Dubuc.

Domenico Cavaliere
Domenico Cavaliere
Domenico Cavaliere, pour la circonscription de Lafontaine, avocat, termine troisième avec 16,43% des voix, devancé par le péquiste Marc Boulerice (16,70%) et Marc Tanguay (58,69%) du PLQ :

Originaire de la circonscription de Lafontaine, Me Cavaliere a été admis au Barreau du Québec en 2005. Depuis lors, il s'est mis à son compte et exerce de manière autonome. Titulaire de deux baccalauréats en droit et en sciences politiques, il a travaillé comme analyste de commercialisation pour Corby Distilleries Ltée. C'est le premier passage à la vie publique de ce père de deux jeunes enfants, âgé de 38 ans. Il est "conscient de ce qui est nécessaire pour léguer un Québec plus fort à ses enfants et aux générations futures".

Julie Boncompain
Julie Boncompain
Julie Boncompain, pour la circonscription de Mercier, avocate et médiatrice, termine quatrième avec 11,01% des voix, devancé par Anne Pâquet (13,50%) du PLQ, Jean Poirier (23,55%) du PQ et Amir Khadir (46,73%) de Québec Solidaire :

Avocate et médiatrice depuis 2003, elle est spécialisée en droit du travail, en droit commercial et en droit civil. À son compte, elle exerce à Montréal et à Val-d’Or comme avocate mais aussi comme conseillère juridique auprès de divers organismes. Par ailleurs, elle est administratrice de la Maison de la Source Gabriel et rédactrice à la Revue québécoise du droit international. Elle agit pro bono pour faire reconnaître et pour défendre les droits des personnes défavorisées à l’Association du Jeune Barreau de Montréal. Elle a également pratiqué en Suisse au sein de l’Organisation internationale du travail. À 36 ans, mère de deux enfants, elle pense être "à même d’apprécier et de comprendre divers contextes culturels et professionnels" grâce à son parcours.

Philippe Boileau
Philippe Boileau
Philippe Boileau, pour la circonscription de Nelligan, avocat, termine deuxième avec 18,47% des voix, devancé par Yolande James (66,32%) du PLQ :

Avocat en droit immobilier et en négociation commerciale, Me Boileau est titulaire d’un baccalauréat en sociologie et en sciences politiques de l’Université d’Ottawa. Ce père de deux enfants a été membre de plusieurs commissions politiques et président des Jeunes libéraux de Gatineau. Membre du comité exécutif des commerçants du Vieux-Port de Montréal, il est conseiller juridique pour plusieurs œuvres philanthropiques de la région d’Ottawa, de Gatineau et de Montréal. Président du Conseil d’administration de la fondation des Auberges du cœur du Québec, il est également investisseur immobilier et homme d'affaires. Il a été actionnaire des Hôtels du Vieux-Port de Québec et de Montréal, de l’Auberge Belles-Rives et du Blues Café de Hull.

Angely MQ Pacis
Angely MQ Pacis
Angely MQ Pacis, pour la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce, avocate, termine deuxième avec 13,61% des voix devancé par Kathleen Weil (62,36%) du PLQ :

Âgée de 35 ans, cette avocate pratique le droit de l’immigration et le droit civil à son compte. Elle a fondé son propre cabinet en janvier 2011, après avoir exercé en droit autochtone pendant trois ans. Elle a été gestionnaire dans le domaine de la santé au sein de Pacis Medical & Professional Building à Mississauga, en Ontario. Ele a étudié à l’Université de Montréal, à Concordia, McGill, Harvard et à Nankai en Chine. Issue d’une famille philippine, elle s'intéresse aux enjeux liés à l’immigration. Elle parle français et anglais, mais aussi mandarin et tagalog.

Pierre Cimoné
Pierre Cimoné
Pierre Cimoné pour la circonscription de Taillon, avocat, termine deuxième avec 27,95% des voix, devancé par la péquiste Marie Malavoy (40,26%) :

Avocat de la Rive-Sud de Montréal, il est actuellement vice-président, projets spéciaux et affaires juridiques chez Intercom services immobiliers depuis 2002. Auparavant, il a été associé senior et associé directeur durant 27 ans de l'étude juridique Bernard Cimoné Brassard qu'il a fondée, devenue aujourd’hui l'étude Bernard Brassard. Sa pratique est essentiellement axée en droit immobilier, civil et commercial. Il a également été vice-président de la Chambre de Commerce et d’industrie de la Rive-Sud pendant sept ans, président fondateur du Centre Gilles Chabot à Boucherville, président du club de golf Boucherville pendant six ans, et président du parti Priorité Brossard en 2009-2010.

Mario Laframboise
Mario Laframboise
Mario Laframboise, pour la circonscription d'Argenteuil, notaire, termine troisième avec 26,47% des voix, devancé par Lise Proulx (29,05%) du PLQ et Roland Richer (38,53%) du PQ :

Avant d’être élu député fédéral de la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel en 2000, Mario Laframboise a présidé l’Union des municipalités du Québec de 1997 à 2000. Il a aussi agi comme préfet de la MRC de Papineau de 1987 à 2000. Il a présidé le Conseil régional de développement de l’Outaouais de 1991 à 2000, et a aussi été maire de la municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix pendant 17 ans. Pendant ses onze années à la Chambre des communes comme député du Bloc Québécois, il a occupé différents postes, comme celui de porte-parole en matière de transports, d’infrastructures et des collectivités. Diplômé de l’Université de Montréal en 1980, il a négocié le Pacte fiscal entre le gouvernement du Québec et les municipalités en 1999 et a été membre du Chantier municipalités-régions dans le cadre du Sommet socio-économique du gouvernement du Québec en 1996.

Simon Jolin-Barrette
Simon Jolin-Barrette
Simon Jolin-Barrette, pour la circonscription Marie-Victorin, avocat, termine deuxième avec 21,55% des voix, devancé par le péquiste Bernard Drainville (47,13%) :

Simon Jolin-Barrette est avocat en relations du travail dans l’industrie de la construction. Il est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke (2009) et membre du Barreau du Québec depuis 2010. Il a déposé à la même université une thèse de maîtrise sur le droit constitutionnel (La réforme du Sénat canadien ; une étude de droit comparé avec le Sénat australien). Collaborateur au journal étudiant de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, il est délégué représentant de la même université lors du Congrès canadien des affaires constitutionnelles en 2008. C’est à titre de bénévole qu’il participe au programme de parrainage de l’université et à l’Opération Nez-Rouge. M. Jolin-Barrette compte parmi les 40 jeunes professionnels à avoir appuyé la Coalition dès sa formation.

Stefan Stanczykowski
Stefan Stanczykowski
Stefan Stanczykowski, pour la circonscription Mont-Royal, avocat, termine deuxième avec 13,28% des voix, devancé par Pierre Arcand (66,17%) du PLQ :

Monsieur Stefan Stanczykowski est un jeune avocat qui fait carrière dans l’industrie de la radiodiffusion depuis 2004. Au fil des ans, il occupe plusieurs postes chez CFMB 1280 AM, chaîne de radio indépendante spécialisée en retransmission des radiodiffusions internationales : coordinateur, réalisateur, avocat administrateur et, finalement, avocat directeur de la programmation italienne. Il se spécialise en outre en droit des assurances et de la santé ainsi qu’en droit administratif et médico-légal chez Great West Life et à la SAAQ. Âgé de 35 ans, ce double bachelier en administration des affaires et en droit de l’Université Bishop et de l’Université de Sherbrooke est reçu au Barreau en 2007. Tout au long de son parcours universitaire, il participe à la vie étudiante, notamment par le biais de la radio et du journal étudiant.

Candidats pour le PQ

Stéphane Labrie
Stéphane Labrie
Stéphane Labrie circonscription de Lévis, avocat, termine troisième avec 20,05% des voix, devancé par Gilles Lehouillier (30,90%) du PLQ et Christian Dubé (39,88%) de la CAQ :

Stéphane Labrie est avocat chez KSA, avocats. Il a complété en décembre 2010 sa formation pour l’obtention d’un MBA à L’UQAR Campus de Lévis.

Chez KSA, il conseille les entreprises dans le cadre de transactions d'achat et de vente d'entreprises, de leur financement par voie traditionnelle ou par voie de capital de risque et les assiste dans le cadre de leurs opérations commerciales, notamment dans des contextes de relève d’entreprise. Il représente également des institutions financières, des sociétés de capital de risque, ainsi que des émetteurs dans le cadre de placements privés.

De plus, il agit à titre d’avocat-conseil pour l’élaboration et la mise en place de partenariats entre des autorités publiques et des entreprises privées.

Enfin, Stéphane Labrie conseille différents intervenants de l’industrie du divertissement, qu’il s’agisse de producteurs ou de créateurs.