La Presse

Sans expérience, que faire?

Main image

Pierre Arcand

2011-11-21 08:30:00

Comment avoir ce que l'on a pas ? Ou comment acquérir cette sacro-sainte précieuse première expérience ? Cette semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à cette question. Et voici ses conseils.

Question

Bonjour,

On se heurte souvent contre des employeurs qui nous annoncent que notre candidature a été rejetée pour manque d'expérience ! Pourtant c'est exactement cela que nous cherchons à faire en postulant. Que faire?

Merci.


Réponse

Chère lectrice, cher lecteur,

Il s’agit d’une question à laquelle nous sommes tous confrontés un jour. Que ce soit pour un premier emploi, pour un changement de carrière, une réorientation ou encore pour obtenir une promotion notamment à un poste de gestionnaire. Comment acquérir cette sacro-sainte première expérience ?
Je crois qu’il faut différencier la situation dans laquelle vous postulez pour un emploi chez un nouvel employeur de celle ou vous postulez pour une promotion chez votre employeur actuel.

 Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Dans le cas d’un nouvel employeur, vous posez probablement votre candidature suite à la parution d’une annonce sur le poste à combler. Lisez bien l’annonce et les critères de sélection. Si vous postulez sur un poste pour lequel vous ne répondez pas aux critères de sélection, il y a, bien sûr, des exceptions mais vous avez de bonnes chances de voir votre candidature rejetée. C’est le gros bon sens.

Peut-on blâmer l’employeur ? Non, s’il a les moyens de recruter quelqu’un avec de l'expérience, pourquoi prendrait-il une chance avec quelqu’un qui n’a pas fait ses preuves ? Lorsque vous magasinerez vos cadeaux de Noël, si les prix sont égaux, irez-vous avec la marque connue ou avec celle dont vous n’avez jamais entendu parler ? Probablement la marque connue qui a fait ses preuves, à moins que l’emballage de l’autre produit ne soit si exceptionnel qu’il vous donne le goût de l’essayer.

Votre seule chance, si vous postulez sur un emploi pour lequel vous n’avez pas l’expérience requise, est de vous faire remarquer lors de l’entrevue (si vous vous y rendez). Vous devez alors vous démarquer du lot, ressortir et donner le goût à l’employeur de prendre une chance avec vous. Pas facile à réaliser d’autant plus que les employeurs sont plutôt frileux en ce qui a trait à prendre une chance avec de nouveaux employés, à plus forte raison dans les secteurs traditionnels comme celui des services juridiques.

Je vous conseillerais d’appliquer sur des postes ou l’expérience demandée n’est pas énormément différente de celle que vous avez acquise. Pour les autres postes, rien ne vous empêche de poser votre candidature, mais faites-le de façon sereine. Vous avez deux prises contre vous et vous vous présentez devant le meilleur lanceur des ligues majeures. Si vous touchez à la balle (entrevue), et ce sera déjà quelque chose, frapper un coup sûr (soir décrocher le poste), relève presque du miracle. Cependant ça ne coûte rien d’essayer.

Si vous êtes en milieu de carrière et cherchez à vous diriger vers un autre secteur ou désirez élargir vos champs de compétences, l’approche est différente. Dites-vous que la meilleure façon d’obtenir de l’expérience dans un nouveau secteur, notamment la gestion, est de le faire chez votre employeur actuel. Pour différentes raisons, c’est impossible pour vous de « monter » chez votre employeur ? Trouvez-vous un autre emploi de même niveau dans une entreprise ou il y a des possibilités d’avancement. Vous devrez recommencer à bâtir votre dossier afin d’être en liste pour la prochaine promotion ou le prochain poste de gestionnaire mais c’est toujours mieux que la situation actuelle ou il n’y pas d’ouverture.

Plusieurs personnes me disent qu’ils veulent devenir gestionnaire et que ce sera difficile dans l’entreprise ou ils travaillent, alors ils veulent postuler sur des postes de gestionnaires dans d’autres entreprises. Le raisonnement mentionné précédemment pour le manque d’expérience s’applique ici également. C’est vraiment une « longue shot » que de postuler sur un poste en gestion sans avoir d’expérience.

Si votre objectif est de devenir gestionnaire, votre meilleure chance est que votre supérieur vous identifie comme de la « graine de gestionnaire », et qu’il vous donne une chance lors de la prochaine ouverture de poste. Vous optimiserez vos chances en élargissant l’étendue de vos tâches. Sautez sur les occasions de démontrer votre leadership et faites le petit plus non-nécessaire.

Vous voulez pratiquer en droit transactionnel et vous faites du litige ? Appliquez la même méthode, dites aux associés que vous voulez changer de département, et si ce n’est pas possible, trouvez un cabinet où ça le sera. Tentez de vous impliquer dans des dossiers de transactionnel, démontrer votre intérêt, votre motivation. C’est loin d’être évident mais dites-vous que si vous faites du bon travail, le cabinet préféra vous déplacer dans un autre secteur que de vous perdre chez un concurrent.

Voilà la seule réponse que je peux vous donner. Il n’y a malheureusement pas de solution miracle au manque d’expérience et c’est la raison pour laquelle je dis toujours que, peu importe le métier, les trois premières années d’expérience sont les plus difficiles à acquérir. C’est après cela qu’on commence à récolter ce qu’on a semé.

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine,

Pierre Arcand


La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Me Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.


Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.




34825

7 commentaires

  1. Me
    Me
    On part à son compte si personne n'embauche. Il faut cruellement manquer de jugement pour se lamenter alors qu'on est trop con pour prendre les choses en main.

    • Mètre
      Mètre
      il y a 12 ans
      Re : Me
      L'ignorance jumelé avec l'arrogance forment un cocktail dangereux. Vous avez aucune idée de quoi vous parlez. De plus votre commentaire donne envie de vous cogner.

      Pensez vous qu'un avocat avec le stage de six mois comme expérience peut piloter un litige ou une transaction tout seul.

      Votre commentaire démontre que vous ne faites que des remises en 2.17 tout au plus.

      > On part à son compte si personne n'embauche. Il faut cruellement manquer de jugement pour se lamenter alors qu'on est trop con pour prendre les choses en main.

  2. Avocat
    Avocat
    il y a 12 ans
    Avocat
    "On part à son compte si personne n'embauche. Il faut cruellement manquer de jugement pour se lamenter alors qu'on est trop con pour prendre les choses en main."

    Bon point. J'ajouterai aussi que ceux qui partent à leur compte juste après le stage apprennent à un rythme beaucoup plus rapide que tous les autres... Voilà la réponse pour le volet expérience.

  3. Fab
    Vous n'êtes qu'un simple cadeau de Noël
    > Peut-on blâmer l’employeur ? Non, s’il a les moyens de recruter quelqu’un avec de l'expérience, pourquoi prendrait-il une chance avec quelqu’un qui n’a pas fait ses preuves ? Lorsque vous magasinerez vos cadeaux de Noël, si les prix sont égaux, irez-vous avec la marque connue ou avec celle dont vous n’avez jamais entendu parler ? Probablement la marque connue qui a fait ses preuves, à moins que l’emballage de l’autre produit ne soit si exceptionnel qu’il vous donne le goût de l’essayer.

    J'adore l'analogie :)

  4. Avocat
    Avocat
    il y a 12 ans
    Avocat
    "Pensez vous qu'un avocat avec le stage de six mois comme expérience peut piloter un litige ou une transaction tout seul."

    S'il a fait son stage dans un grand cabinet, non.
    S'il a fait son stage ailleurs, il y a des grosses chances que oui.

  5. Avocat
    Avocat
    il y a 12 ans
    Avocat
    "Lorsque vous magasinerez vos cadeaux de Noël"

    On voit la vision que le recruteur a des "objets" qu'il recrute...

  6. khitie
    khitie
    il y a 12 ans
    un conseil ?
    Essayant de trouver une solution pour mon manque d'expérience, je me balade de conseils en conseils, mais celui-ci m'a attiré l’œil... On va me dire, que le cas "jeune diplômé" est à part, le problème c'est qu'il l'est tellement que personne ne s'en soucie. Sans mauvaise foi, j'avoue chercher encore où se situe le conseil pour postuler sans expérience ? Se démarquer du lot... Comment lorsque celui qui a 3 ans d'expérience se contente du smic du jeune diplôme, quand celui qui sort de l'université n'a qu'un stage à proposer, quand l'Etat n'a aucune solution à apporter comme il le fait pour les secteurs marchands avec des contrats aidés, et surtout quand l'employeur désire vous prendre mais une fois que l'on aura de l'expérience (quelle ironie) ? J'ai pour ma part été toujours jusqu'au dernier entretien, pour m'entendre dire, revenez quand vous aurez une expérience... Alors, monsieur, 12 ans d'expérience, vous êtes nés avec ? Ou avez-vous oublié que vous aussi vous n'étiez que la sous marque de noël au tout début... (ceci n'est aucunement une attaque personnelle, mais une véritable réflexion que beaucoup d'employeur préfèrent mettre de côté).

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires