Nominations

Du droit, du litige et des taxes

Main image

Emeline Magnier

2015-03-04 14:40:00

Après avoir travaillé pour le gouvernement fédéral et au Bureau de la lutte aux produits de la criminalité, cette jeune avocate a décidé de se lancer en pratique privée. Qui est-elle ?

Depuis le mois de janvier dernier, Me Marie-France Dompierre fait maintenant partie de Droit fiscal Deloitte,
Depuis le mois de janvier dernier, Me Marie-France Dompierre fait maintenant partie de Droit fiscal Deloitte,
Depuis le mois de janvier dernier, Me Marie-France Dompierre fait partie de Droit fiscal Deloitte, un cabinet d'avocats affilié à la firme comptable du même nom. Établi à Montréal depuis 2014, le bureau est dirigé par Me Olivier Fournier, un ancien associé de Davies Ward Phillips & Vineberg.

Spécialisés en litige fiscal, les avocats représentent des contribuables, particuliers, PME et grandes entreprises dans le cadre de résolutions de différends avec l'Agence du Revenu du Canada et Revenu Québec, ainsi que pour des dossiers portés devant la Cour du Québec, la Cour canadienne de l'impôt et les cours d'appel.

C'est pendant son baccalauréat en droit obtenu à l'Université d'Ottawa que Me Dompierre a eu la piqûre pour le droit fiscal, contaminée par la passion de son professeur Jean-Denis Archambault. « En droit fiscal, il n'y a pas de réponse claire. Les choses changent tout le temps ; il y a beaucoup de défis et on n'a pas le temps d'être complaisant », souligne l'avocate.

Le cabinet Droit fiscal Deloitte est dirigé par Me Olivier Fournier, un ancien associé de Davies Ward Phillips & Vineberg.
Le cabinet Droit fiscal Deloitte est dirigé par Me Olivier Fournier, un ancien associé de Davies Ward Phillips & Vineberg.
Membre du Barreau de l'Ontario et du Québec depuis 2010, elle a effectué ses deux stages de formation professionnelle au sein de la Cour canadienne de l'impôt, avant de se joindre à la Direction des affaires fiscales de Justice Canada comme avocate. « J'étais de l'autre côté par rapport à ma pratique actuelle ; c'était la meilleure école possible en litige fiscal », dit-elle.

Pendant son emploi, elle a également complété en 2013, une maîtrise en fiscalité à la Osgoode Hall Law School à Toronto. « La fiscalité est une matière difficile, c'est assez important de compléter son expérience avec une formation pour aller un peu plus loin et se spécialiser », explique Me Dompierre.

Attirée par le droit criminel et pour ajouter une nouvelle carte expérience à son jeu, elle décide d'intégrer en septembre 2013 le Bureau de Lutte aux produits de la criminalité au Directeur des poursuites criminelles et pénales. « J'ai eu la chance de faire un procès devant jury dans une affaire de gangstérisme et recyclage des produits de la criminalité, c'était une expérience incroyable ! ».

Si elle estime avoir été « choyée » par les emplois qu'elle a occupés au gouvernement, l'envie de vivre de nouveaux défis l'a conduite vers la pratique privée. « Le contact avec le client est plus direct. Le bureau va prendre de l'expansion et va me permettre d'évoluer tout en ayant un bon soutien », conclut-elle.


6253

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires