Radio-Canada

Agression sur Guy Turcotte : la SQ n'enquête pas

Main image

Radio -canada

2016-06-21 15:38:00

Aucune enquête policière n’est déclenchée. L'avocat, Pierre Tabah, qui représente le détenu a fait parvenir une lettre aux dirigeants du pénitencier pour se plaindre…

Agression sur Guy Turcotte : la SQ n'enquête pas
Agression sur Guy Turcotte : la SQ n'enquête pas
La Sûreté du Québec confirme qu'aucune enquête policière n'a été déclenchée à la suite d'une agression commise à l'endroit de Guy Turcotte au pénitencier de Port-Cartier.

Selon ce que rapporte Pierre Tabah, Guy Turcotte aurait subi des blessures mineures. Il aurait été transporté à l'infirmerie de la prison de Port-Cartier, mais il a refusé de porter plainte contre ses assaillants. L'événement s'est produit vendredi, peu de temps après que Guy Turcotte ait été transféré à la prison de Port-Cartier.

Le chargé de cours en criminologie, Jean-Claude Bernheim, affirme que les autorités carcérales devraient enquêter, même si le détenu a refusé de déposer une plainte. « Si on n'amorce même pas l'enquête, c'est un message qui est clairement envoyé aux agresseurs et à la population (...) On est dans une société où on n'est pas supposé tolérer la violence », a-t-il indiqué.

Service correctionnel Canada confirme qu'une enquête interne a été déclenchée. Des recommandations seront formulées pour éviter qu'une situation semblable ne se reproduise.

Guy Turcotte n'est pas le premier détenu à subir une agression au pénitencier de Port-Cartier. En 2014, le présumé meurtrier Alain Perreault s'était fait violemment battre par un codétenu, Patrick Langlois. Il a ensuite été condamné à purger six mois de pénitencier supplémentaires.

Rappelons que Guy Turcotte a été condamné à la prison à perpétuité lors de son deuxième procès pour le meurtre de ses enfants, survenu en février 2009. Guy Turcotte pourrait obtenir une remise en liberté conditionnelle dans 17 ans.
4935

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires