Nouvelles

Il écope d’une infraction criminelle pour avoir enlevé une croix gammée

Main image

Delphine Jung

2017-08-24 14:30:00

Le symbole est incrusté dans une ancre britannique datant du siècle dernier…

Il écope d’une infraction criminelle pour avoir enlevé une croix gammée
Il écope d’une infraction criminelle pour avoir enlevé une croix gammée
Un constat d’infraction criminelle pour dommages volontaires de moins de 5 000 $ a été donné à Corey Fleischer, qui a tenté d’effacer une croix gammée incrusté dans une ancre de bâteau exposée, parmi quelques autres, dans un parc municipal.

C’est Jamie Benizri, du cabinet Legal Logik, qui a décidé de prendre en charge ce dossier après avoir été contacté par M. Fleischer. Ce dernier est connu pour effacer les graffitis haineux à Montréal avec son projet Erasing Hate.

« À cause de cette infraction criminelle, il risque d’avoir un dossier au criminel pour avoir endommagé une propriété et pour avoir refusé de quitter les lieux à la première demande des policiers », explique l’avocat.

Celui-ci compte bien défendre son client en rappelant qu’il n’a pas causé de dommages et qu’au contraire, il a tenté d’ôter un message haineux.

Des signes datant du début du siècle dernier

Plusieurs ancres de bateau exposées dans un parc public de la municipalité de Pointe-des-Cascades, situé le long du canal de Soulanges, sont marquées par une croix gammée. Elles ont repêchées en 1988.

En début de semaine, M. Fleischer a essayé d’enlever l’une d’elle mais a été stoppé dans son intervention.

Les policiers de la Sûreté du Québec étaient sur place, ainsi que Gilles Santerre, le maire de la ville.

Dans un communiqué de presse, la municipalité se défend de faire l’apologie du nazisme. Elle rappelle ainsi que ces croix étaient déjà présentes sur les ancres et qu’elles datent de bien avant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit plus précisément d’ancres anglaises de marque Byers, d’après un historien du Musée naval de Québec.

La svastika est à l’origine un symbole premier du jaïnisme, une religion présente en Inde depuis des milliers d’années. Dans l’hindouisme, elle possède de nombreuses significations sacrées et, en particulier, elle représente le dieu Ganesh.

Corey Fleischer assure que la croix gammée ne faisait pas partie du bien et qu’elle a été ajoutée. D'après lui, la croix gammée est gravé dans la patte de l'encre. C'est la peinture qui aurait été ajoutée.

7064

12 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 6 ans
    Qui l'emportera: la rectitude ou le droit?
    "ces croix étaient déjà présentes sur les ancres et qu’elles datent de bien avant la Seconde Guerre mondiale."

    vs

    "Fleischer assure que la croix gammée ne faisait pas partie du bien et qu’elle a été ajoutée"


    Comment il y a une 2ieme encore en place, une expertise permettrait de tirer au clair le bienfondé de cette défense.


    Je parierait un p'tit deux que son avocat y renoncera, à moins que d'ici là des supporters antifas aillent enlever la croix qui reste.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 6 ans
    Malheureux
    J'ai toujours trouvé la cause de M. Fleisher très noble, mais je ne m'explique pas ce mal de jugement. Comment ne pas savoir distinguer entre un graffiti et un artefact sans lien avec le nazisme ? Même s'il croit vraiment que cet insigne doive être retiré, considérant depuis combien de temps il y est, il n'y avait aucune urgence justifiant sont comportement intempestif, et il aurait pu faire valoir son point de vue autrement.

    Cela dit, ce me semble être un cas idéal pour mettre en contexte la croix gammé par un panneau exphttp://www.droit-inc.com/article21004-Il-ecope-d-une-infraction-criminelle-pour-avoir-enleve-une-croix-gammee#antibotlicatif.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 6 ans
    Je ne suis pas un expert, mais...
    C'est difficile à dire à partir de ces photos, mais on dirait que la croix est en relief dans le métal. Dans un tel contexte, difficile de croire l'affirmation selon laquelle elle ne faisait pas partie du bien initialement.

  4. Me X
    Le seul bon point
    Quel guignol ce type Corey Fleisher.

    Le seul point de réjouissance est l'opprobre qu'il vivra en étant incapable de se rendre aux États-Unis une fois condamné.

  5. Sedia Stercoraria
    Sedia Stercoraria
    il y a 6 ans
    Sedia Stercoraria
    Benizri, le Kardashian du droit, est encore une fois complètement ridicule. Et même si cela était un artefact nazi, les éléments de l'infraction demeureraient et l'explication donné par l'avocat ne serait en rien disculpatoire.

  6. Sedia Stercoraria
    Sedia Stercoraria
    il y a 6 ans
    Sedia Stercoraria
    On ne peut pas écoper d'une infraction criminelle. Ça ne se dit pas. On écope d'une peine lorsqu'elle est imposée. Ici, c'est une mise en accusation.

  7. Sedia Stercoraria
    Sedia Stercoraria
    il y a 6 ans
    Sedia Stercoraria
    Super.

    Dans ce cas on a tous hâte au procès pour entendre comme témoins-experts un historien et un ingénieur spécialiste en métallurgie avec des rayons X à l'appui.

    Si Jamie veut prendre des clients qui répètent leurs aveux de mens rea et de actus reus continuellement sur tous les réseaux de télévision et radio tout en avançant 1001 excuses (dont des excuses scientifiques comme celle-ci)... c'est son problème.


    c'est un dossier pourri mais good luck, confrère.

  8. Avocat
    Avocat
    il y a 6 ans
    Avocat
    Moi je dis qu'on devrait effacer au laser tous les numéros tatoués sur les avant-bras des survivants de l'Holocauste, qu'en dites-vous? Ça représente la haine.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 6 ans
      Avocat/ sedia
      Daniel, si tu avais mis autant de temps apprendre le droit que tu le fais à écrire des commentaires insipides sous avocat/avocat ou sedia, ton permis d'exercice ne serait possiblement pas limité. Merci de continuer avec tes savantes analyses de l'expert en rien du tout

  9. JVJ
    Logique
    Pourquoi apprendre des erreurs du passé et apprécier des faits en fonction de leur contexte historique lorsqu'on peut simplement tout effacer? Cette récente vague de retrait de statues et de vandalisme me rappelle les églises brûlées en Norvège dans les années 90. L'histoire triée et réécrite aux goûts de groupes marginaux.

    D'ailleurs on ne devrait plus parler des premiers colons français, qui ne supportaient pas les valeurs LGBT ni même de Louis XIV, un religieux et climatosceptique notoire.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 6 ans
      GB
      Congratulations. You're now aligned with Trump's position on statutes and monuments that glorify racist ideology.

  10. Jo Kloups
    Jo Kloups
    il y a 5 ans
    Oui et alors on censure ?
    Ce qui est pas mal la seule fois ou il a raison.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires