Nominations

Un premier avocat au Groupe Huot

Main image

Martine Turenne

2017-02-10 08:30:00

Il devient le premier avocat de cette importante société de construction immobilière de Québec.

Me Charles Lavoie rejoint le Groupe Huot
Me Charles Lavoie rejoint le Groupe Huot
Me Charles Lavoie est depuis décembre l’avocat interne de Groupe Huot, qui supervise notamment les activités de la Société immobilière du Groupe Huot, de Millénum Construction, du Groupe Transrapide, ainsi que des activités du secteur aérien (l’École de pilotage Capitale Hélicoptère, du Centre de maintenance Hélicoptère, d’Airmédic, de GoHelico, du Complexe Capitale Hélicoptère).

L’entreprise emploie plus de 400 personnes au sein d’une vingtaine d’entités commerciales. Le transport terrestre, aérien et d’urgence, ainsi que les développements immobiliers et la construction d’immeubles sont au cœur des grandes orientations de l’entreprise.

Le grand patron, Stéphan Huot, cherchait donc un avocat à l’interne.

Me Lavoie, un diplômé de l’Université de Sherbrooke, et membre du Barreau depuis 2002, est, pour l’instant, seul aux commandes. «C’est comme être un gardien de but en désavantage numérique!, dit-il en riant. Je dois veiller à tout! »

Il devient, dans les faits, le chef d’orchestre du juridique. « Rien n’est du chinois quand on est avocat généraliste, mais dans certains secteurs plus pointus, si j’ai besoin d’une expertise, je vais voir tel ou tel autre bureau. Mon travail est de donner des mandats à l’externe, mais aussi de les circonscrire. Je surveille donc les honoraires! Je deviens le chien de garde de l’entreprise. »

Son défi, poursuit-il, est d’être capable de reconnaître ses limites. « Les choses vont très vite, et tout le monde souhaite obtenir des réponses rapidement… Il faut assurer. »

L’avocat, originaire de Montmagny, doit aussi prendre connaissance de tout le passé juridique de l’entreprise, qui existe depuis trois décennies, «Il faut savoir tout ce qui s’est fait et ce qui s’est dit, et connaître les décisions impliquant l’entreprise. »

Le Groupe a de nombreux actifs distincts. « C’est tout un défi», dit Me Lavoie.


Un entrepreneur

Devenir l’avocat d’une entreprise est un virage naturel pour celui qui a fait de la pratique privée à Montmagny, puis à Québec, mais aussi qui était, jusqu’à décembre, à la direction des poursuites pénales de Revenu Québec.

« Je suis moi-même entrepreneur, et je connais le monde des affaires.»

Le père de deux jeunes enfants est en effet co-fondateur, administrateur et actionnaire de SCANCIA.ca, une société manufacturière de produits chimiques, dont le marché est global.

Il possède aussi une franchise de YUZU Sushi, à Montmagny.

Pour parfaire sa connaissance des affaires, Charles Lavoie a complété un court certificat en entrepreneurship à la Rutgers University, à New Brunswick, dans le New Jersey.


12364

3 commentaires

  1. Confrère
    Confrère
    il y a 7 ans
    Félicitations !
    Toutes mes félicitations à cet avocat bien connu de la grande région de Québec. Beaux défis à la hauteur du personnage !!!

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Felicitations!
    Félicitations Charles, bonne continuation dans cette belle lignée! Au plaisir de te recroiser.
    Krishna

  3. Marie Paquet
    Marie Paquet
    il y a 7 ans
    Felicitation
    Tu auras une grande carriere ! felicitation! tel pere tel fils ? Bonne continuité

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires