La chronique de l’ABC Québec

L’ABC-Québec fière de contribuer au développement des affaires de ses membres

Main image

Abc -québec

2020-10-21 11:15:00

Les défis ne manquent pas pour le nouveau Président de l’ABC-Québec Me Tommy Tremblay qui vient de prendre la tête de l’Association. Questions et réponses en rafale...

Me Tommy Tremblay. Photo : Site web de l’ABC-Québec
Me Tommy Tremblay. Photo : Site web de l’ABC-Québec
Malgré l’instabilité causée dans les derniers mois par la pandémie, le nouveau président se dit confiant face à son nouveau rôle au sein de l’ABC-Québec et qualifie celle-ci de « plus pertinente que jamais ». Me Tremblay nous fait donc part des défis et enjeux du monde juridique qui propulseront la Division du Québec cette année.

Dans ce contexte d’instabilité créé par la pandémie, les juristes québécois et canadiens font face à un constant besoin de s’adapter. Quel est l’ingrédient clé qui, selon vous, pourra être une solution permanente face à ce climat de changements ?

Effectivement, le premier défi, depuis le mois de mars, c’est de s’adapter à cette nouvelle réalité.

Je crois donc que l’ABC-Québec est déjà sur la bonne voie avec son programme d’outils technologiques offert exclusivement et gratuitement à ses membres en partenariat avec OnRègle.com. Il peut être difficile d’avoir accès aux ressources parfois coûteuses permettant aux juristes de s’équiper des bons outils afin d’offrir des services juridiques en ligne. Le projet OnRègle avec l’ABC-Québec : La boîte à outils pour le juriste du 21e siècle donne un accès à portée de mains à ces outils.

Le programme a un double objectif : d’une part, donner accès aux avocats et notaires en pratique privée à des outils technologiques avant-gardistes leur permettant d’offrir des services de téléjustice à forfait. D’autre part, permettre aux juristes qui offriront ces services de téléjustice de contribuer concrètement à améliorer l’accès à la justice. C’est vraiment une option gagnant-gagnant pour les juristes et les justiciables.

Je ne connais pas de professions qui ne se sont pas remises en question d’une quelconque façon depuis le début de cette pandémie. Je crois que la situation aura permis d’éclairer les besoins les plus pressants et les changements les plus nécessaires à certaines facettes de nos vies. Pour les professionnels du droit, le besoin de moderniser le système de justice était bien évident même avant la crise. Cette dernière n’a fait que concrétiser que l’accès aux bons outils rapidement et simplement n’était pas un luxe, mais bien une priorité. En tant qu’Association, nous sommes fiers.ères de pouvoir contribuer aux développements professionnels des juristes voulant adapter leurs pratiques à l’avènement de la téléjustice.

La pandémie a également soulevé plusieurs nouvelles questions légales, que ce soit par les décrets instaurés par les gouvernements ou à cause des nouvelles règles sanitaires. Le monde juridique ne manque jamais de sujets chauds ces temps-ci. Quel est le plus grand défi de l’ABC-Québec en ce qui concerne la formation continue, considérant que plusieurs sujets d’actualités créent de nouveaux enjeux dans la plupart des domaines de droit ?

Comme vous le dites, les nouveaux défis se multiplient chaque jour cette année et il est important de rester à l’affût des nouveaux enjeux qui font surface. Outiller les juristes du Québec ne passe pas seulement par la technologie, mais aussi par la connaissance. L’ABC-Québec a 28 sections de droit qui l’assiste dans la mise sur pied de son programme de formation continue afin que celui-ci soit représentatif des nouveaux défis qui s’offrent à la profession.

En tant que juriste, être à l’affût des avancements du monde juridique est essentiel à la pérennité de notre carrière. Depuis le mois d’avril, l’ABC-Québec offre l’ensemble de ses conférences et formations sous forme de webinaires. Notre programmation prévoit des sujets très actuels en réponse à la pandémie, sans oublier des formations juridiques de pointes dans tous les domaines de droit, afin de permettre aux juristes de rester actuels et d’adapter leurs connaissances à notre nouvelle réalité et aux enjeux qui en découlent. Tout cela bonifie également l’offre du Centre de formation web offert gratuitement aux membres de l’Association.

Un élément crucial est également l’accessibilité de ces formations pour tous les juristes qui, comme beaucoup d’autres professions, peuvent traverser des moments plus difficiles d’un point de vue économique. C’est pourquoi l’ABC-Québec offre ses formations webinaires à un prix compétitif de 25 $ pour ses membres.

En terminant, je suis heureux d’annoncer que je serai épaulé, tout au long de mon mandat, par Me Horia Bundaru du cabinet Norton Rose Fulbright nouvellement élu à la vice-présidence.

Rejoignez-nous en devenant membre de notre belle Association !


38507

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires