Nouvelles

2100 $ par jour pour un avocat!

Main image

Gabriel Poirier

2021-05-12 13:15:00

L’avocat et arbitre de grief à la tête du comité de la rémunération des juges voit son salaire bonifié par rapport à son prédécesseur…

Me Pierre Laplante. Photo : LinkedIn
Me Pierre Laplante. Photo : LinkedIn
Le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette s’est prononcé : il accorde une rémunération de 2100 $ par jour à Me Pierre Laplante, le nouveau président du comité de rémunération des juges, rapporte le Journal de Québec.

Son prédécesseur, l’ex-ministre et juge Pierre Blais, empochait 1500 $ pour une journée de huit heures. Il a déposé son rapport en septembre 2016, le dernier à avoir été produit à ce jour.

Le porte-parole du ministère de la Justice, M. Paul-Jean Charest, parle d’une actualisation. « La rémunération des membres du Comité de la rémunération des juges n’avait pas été augmentée depuis 2007. Ainsi, elle a été actualisée », toujours selon le Journal.

Une augmentation pour le comité

L’avocat retraité Raymond Clair, la juge à la retraite Huguette St-Louis, le haut fonctionnaire à la retraite Bernard Turgeon et l’avocat Me George R. Hendy, quant à eux, se voient accorder 1500 $ pour une journée de sept heures.

Ils siègent eux aussi au comité de la rémunération des juges.

Les membres de l’ancien comité, en comparaison, recevaient 1200 $ par journée de travail de huit heures.

« Les membres travaillent généralement l’équivalent d’environ 20-25 jours chacun aux fins de l’exercice quadriennal, à l’exception du président qui travaille quelques journées de plus », a expliqué M. Charest au Journal de Québec.

Le comité présidé par Me Laplante devrait rendre son rapport en septembre prochain.
6526

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires