Nominations

Le Protecteur du citoyen est encore un avocat

Main image

Didier Bert

2022-03-24 08:30:00

Le gouvernement du Québec désigne un nouveau Protecteur du citoyen. Qui est-il ?
Me Marc-André Dowd. Source: LinkedIn
Me Marc-André Dowd. Source: LinkedIn
Celui qui était le Commissaire à la déontologie policière devient le nouveau Protecteur du citoyen.

L’Assemblée nationale a approuvé à l’unanimité la suggestion du premier ministre François Legault : l’avocat Marc-André Dowd est donc le nouveau Protecteur du citoyen.

Me Dowd est la huitième personne à occuper cette fonction depuis la création de l’institution en 1968.

Barreau 1997, il a occupé diverses fonctions à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, de 1997 à 2010. Arrivé comme conseiller juridique, il quitte la Commission alors qu’il en était le vice-président. Il était à ce titre chargé de l'application de la Charte des droits et libertés de la personne.

Il a aussi été professeur en droit des personnes et rédacteur d'examens et d'exercices en droit public et administratif à l’École du Barreau.

De 2012 à 2017, il est doctorant chargé de cours en droit constitutionnel, administratif et droits et libertés de la personne à la faculté de droit de l’Université Laval. Il est aussi chargé de cours en administration publique au département de science politique de la même université.

À cette époque, il est membre du Conseil de presse du Québec comme représentant du public durant un an.

En 2017, il est nommé Commissaire à la déontologie policière.

Me Marc-André Dowd entrera dans ses fonctions de protecteur du citoyen le 27 mars, pour une durée de cinq ans. Il succède à Marie Rinfret, elle-même avocate de formation.

Me Marc-André Dowd détient un baccalauréat en droit et a entamé des études de doctorat en droit à l’Université Laval. Il a obtenu une maîtrise en administration publique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP).
5233
4 commentaires
  1. Daniel Bédard
    Daniel Bédard
    il y a 2 ans
    La crédibilité de Monsieur Dowd ?
    Me Dowd s’est mouillé pendant 5 ans comme commissaire à la déontologie policière. Comment peut-il maintenant prétendre faire respecter les droits
    des citoyens ordinaires ?

  2. Daniel Bédard
    Daniel Bédard
    il y a 2 ans
    Ils sont partout ces avocats !
    Je félicite M. Dowd pour sa nomination mais personnellement, j’aurais préféré qu’un citoyen ordinaire soit à la tête du Protecteur du citoyen.

    Car, il est notable que les avocats ne fassent plus valoir le droit au Québec.

    Merci de me publier !

  3. Daniel Bédard
    Daniel Bédard
    il y a un an
    Respect de l’art. 19.2 de la Loi sur le Protecteur du citoyen ?
    Comment Me Dowd peut-il démontrer faire son travail de Protecteur du citoyen si dès son premier mandat, et dans mon dossier, il bafoue l’art. 19.2 de la Loi sur le Protecteur du citoyen en invoquant pas ses motifs de mettre un terme à son intervention après 90 jours de dit traitement ?

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Le Public jugera
    Un Protecteur qui ne respecte même les lois au détriment d’un citoyen, cela mérite sa démission !

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires