Fusions et acquisitions

Desjardins acquiert Hexavest

Main image

Gabriel Poirier

2021-06-03 10:15:00

Droit-inc vous présente les avocats derrière la plus récente transaction du Mouvement Desjardins…

Le Mouvement Desjardins annonce l’acquisition des actifs de la firme d’investissement Hexavest, spécialisée dans les stratégies d’investissement en actions mondiales.

La société montréalaise compte un actif sous gestion de quelque 5 milliards de dollars. Avec une trentaine d’employés, elle sert une cinquantaine de clients au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Asie, notamment.

« C'est avec beaucoup de fierté que je souhaite la plus cordiale des bienvenues à tous les membres de l'équipe d'Hexavest qui joindront le Mouvement Desjardins », a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction de la coopérative financière.


Mes Philippe Bourassa, Vanessa Trépanier, Marion Racine et Marianne Richer-Laflèche, François Auger, Marc-Philippe Gagnon, Francis Laperrière Racine et  Renée Tousignant. Source : Blakes
Mes Philippe Bourassa, Vanessa Trépanier, Marion Racine et Marianne Richer-Laflèche, François Auger, Marc-Philippe Gagnon, Francis Laperrière Racine et Renée Tousignant. Source : Blakes
Dans le cadre de cette transaction, Desjardins était représenté par le cabinet Blakes avec une équipe composée de Mes Philippe Bourassa, Vanessa Trépanier, Marion Racine et Marianne Richer-Laflèche, du groupe Droit des affaires, de François Auger et Marc-Philippe Gagnon, du groupe Fiscalité, de Francis Laperrière Racine, du groupe Emploi, et de Renée Tousignant du groupe Propriété intellectuelle. À l'interne, Me Hanane Azouz a été l'avocate de Desjardins au dossier.

Me Jean-Sébastien Dugas. Source : Fasken
Me Jean-Sébastien Dugas. Source : Fasken
Hexavest était représenté par Jean-Sébastien Dugas, du cabinet Fasken.

Selon Nicolas Richard, président et chef de l'exploitation de Desjardins Gestion internationale d'actifs, cette acquisition concorde avec les projets de l’institution.

« L'acquisition des actifs d'Hexavest s'aligne parfaitement avec notre plan de croissance pancanadien qui vise à porter notre actif sous gestion à 100 G$ d'ici 2024 », affirme-t-il.

Un avis partagé par Me Vanessa Trépanier, l’une des avocates de Blakes ayant participé à ce dossier.

Jointe par Droit-inc, elle estime qu’il s’agit d’une « acquisition importante » pour le « plan de croissance stratégique » de Desjardins.

« Non seulement les actifs sous gestion de 5 milliards de dollars vont s’ajouter à Desjardins, mais cela va aussi permettre à Desjardins d’ajouter à son expertise l’équipe de professionnels qui est actuellement à l’emploi d’Hexavest », explique-t-elle.

« C’est une partie importante de la transaction, soit d’aller chercher cette expertise qui va permettre d’offrir des services encore plus diversifiés à la clientèle de Desjardins. »

Hexavest satisfait

Le président et cofondateur d’Hexavest, Marc Christopher Lavoie, s’est dit « heureux » de cette transaction.

« Nous nous sentons déjà les bienvenus au sein de la famille. En effet, Desjardins est non seulement une organisation solide, mais ses valeurs sont aussi partagées par nos professionnels. »

Desjardins et Hexavest prévoient clôturer la transaction aux alentours du 1er septembre prochain, sujet à certaines conditions de clôture usuelles.


10413

1 commentaire

  1. Ivan de Grandpré
    Ivan de Grandpré
    il y a 2 ans
    Retraité; autrefois avocat
    Bonjour
    Je suis indigné de voir que Desjardins se fait représenter par un bureau d'avocats natif de Toronto et qui y a sa principale place d'affaires.
    Je ne doute pas de la compétence des avocats montréalais de ce bureau, mais je considère les bureaux québécois (Lavery, Langlois, BCF, etc ) giflés par le choix fait par la haute direction de Desjardins. ¸
    Malheureusement, le gouvernement du Québec et les sociétés d'état font souvent la même chose. Quel dommage!
    Réveillons nous et faisons ce que la communauté juive fait: entraidons-nous!!!!!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires