Nouvelles

La fièvre des transferts latéraux

Main image

Didier Bert

2022-04-05 14:15:00

Les avocats américains n’ont jamais autant changé de cabinet qu’en 2021. C’est la folie!

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
L’an passé, les transferts d’avocats entre cabinets ont plus que doublé.

Le nombre d’avocats qui sont partis voir ailleurs si l’herbe est plus verte a augmenté de 111 %, comparativement à l’année 2020. Ce phénomène ne s’explique pas seulement par une possible faiblesse des transferts au cours de la première année de la pandémie.

En effet, jamais il n’y avait eu autant de transferts depuis que la National Association for Law Placement (NALP) tient ce décompte, effectué pour la première fois il y a 23 ans. Les mouvements ont été les plus élevés à Houston, New York et Boston.

Le désir de changement est plus intense chez les avocats salariés, puisque le nombre de changements de cabinet a augmenté de 149 % en 2021. Les associés ont connu une soif de changement également, mais dans une moindre mesure puisque le nombre de mouvements d’associés a grimpé de 43 %.

Sur le marché des avocats de niveau intermédiaire, la demande particulièrement élevée alimente une hausse soutenue des rémunérations.

Un tel rythme n’est toutefois pas viable à long terme, pointe James Leipold, directeur exécutif de la NALP, qui commente ces statistiques auprès de Reuters. Il s’attend ainsi à un ralentissement dès 2022. « 2021 est une aberration, 2022 sera le retour à la normale », prévoit-il

L’étude de la NALP montre également que près d’un cabinet d’avocats sur quatre (23 %) a embauché un avocat salarié pour travailler à distance. La proportion est inférieure pour le recrutement d’associés oeuvrant à distance: 15 % des cabinets ont effectué de tels recrutements.
2769

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires