Nouvelles

Tableau d'honneur du Barreau : des stagiaires à surveiller

Main image

Audrey Bonaque

2021-11-03 14:30:00

Comme chaque année, le Barreau du Québec a révélé ses meilleurs étudiants de l’École du Barreau. Voici le top 2 pour 2020-2021 !

Joshua Blatt et Simon Ghattas. Source: LinkedIn
Joshua Blatt et Simon Ghattas. Source: LinkedIn
Qui sont les meilleurs finissants des cohortes 2020-2021 ? Il s’agit des stagiaires montréalais Joshua Blatt et Simon Ghattas.

Joshua Blatt a obtenu la meilleure note de l’École du Barreau et ne s’y attendait pas du tout.

« C'était une agréable surprise et une bonne façon de commencer ma journée ! J'étais heureux de voir que mon travail acharné a finalement porté fruit. Après avoir reçu l'appel, j'ai immédiatement partagé la bonne nouvelle avec ma famille et mes amis proches », raconte M. Blatt sans révéler sa note.

Il effectue présentement un stage chez Osler et rejoindra en janvier prochain le groupe du droit des sociétés du cabinet à titre d’avocat.

« Ma carrière d'avocat ne fait que commencer, mais j'aime beaucoup le travail que je fais dans le domaine des fusions et acquisitions et des financements. J'ai hâte d'acquérir de l'expérience et de développer ma pratique dans ces domaines dans l'avenir », affirme-t-il.

Diplômé en droit de l’Université McGill, il a étudié à l’École du Barreau en 2021.

Quant à Simon Ghattas, il est arrivé à la deuxième place du tableau d’honneur avec une note finale de 94 %.

« Honnêtement, j'étais à la fois heureux et surpris. Je savais que j'avais vraiment bien réussi et j'ai beaucoup d'amis qui avait réussi aussi mais pas autant. Je ne pensais pas avoir la deuxième meilleure note du Barreau », affirme-t-il.

Il fait actuellement un stage à la Centrale des syndicats du Québec et prévoit poursuivre sa carrière en droit du travail.

« Cette distinction restera dans mon dossier pour toujours. Je ne sais pas où je vais être dans les prochaines années mais ça va certainement m'aider pour ma carrière. J’aime beaucoup le droit du travail et le droit civil. Mon avenir à la CSQ dépendra des opportunités d'emploi et des ouvertures de postes », explique-t-il.

Diplômé en droit de l’Université du Québec à Montréal, il a étudié à l’École du Barreau en 2021.

Leurs conseils ?

Selon eux, l’assiduité, la pratique et la persévérance sont des qualités nécessaires pour réussir l’examen final.

« Les cours préparatoires m’ont beaucoup aidé parce qu’on a fait beaucoup d’exercices et d’applications. On s’entraîne à répondre comme le Barreau veut qu'on réponde et à appliquer le règlement comme il le faut », précise M. Ghattas.

Certains étudiants comme M. Blatt développent des techniques d’études plus spécifiques. En effet, il s’est plutôt concentré sur ses faiblesses que sur la révision des examens antérieurs et des annexes.

« Je me concentrais sur le repérage des problèmes et la résolution des questions ainsi que des concepts avec lesquels je n'étais pas confiant. Une fois que je me suis senti à l'aise avec les sujets d'examen, j'ai essayé d'identifier les différents types de pièges qui pouvaient rendre des questions d'examen apparemment faciles en réalité assez délicates », révèle-t-il.

Ainsi, il a révisé des sujets plus complexes et des concepts qui n'ont pas été abordés en cours ou dans les annexes pendant les deux dernières semaines avant l'examen. Aussi, il n’a pas oublié de revoir certaines matières et lois évoquées en début de session.

À l’École du Barreau, les étudiants apprennent notamment à gérer leur temps et à assimiler rapidement une grosse quantité de concepts durant la session. C’est ce qu’ont fait les deux meilleurs étudiants.

« Rapidement, j'ai dû m'adapter au rythme rapide des cours afin de pouvoir maîtriser la matière et la charge de travail quotidienne, qui s'avérait souvent être très lourde. J'ai décidé de commencer à étudier tôt afin de me donner suffisamment de temps pour me familiariser avec les sujets d'examens et pour pouvoir équilibrer mes journées et avoir du temps pour me détendre », rapporte-t-il.

Comme pour la grande majorité des étudiants, leurs objectifs étaient d’étudier et de réussir l’examen.

« Honnêtement, mon but était juste de passer le Barreau et d’avoir 60% parce qu’on entend tellement d’histoires sur la difficulté des examens, sur les personnes qui le refont etc. Durant mon baccalauréat, je me suis forcé à maintenir une bonne moyenne mais là, j’ai étudié comme je n'ai jamais étudié dans ma vie », nous confie le stagiaire de la Centrale des syndicats du Québec.

Les deux finissants seront présents lors de la cérémonie de la remise des prix du Barreau du Québec, le 16 novembre prochain.

Pour connaître les lauréats de l’an passé, vous pouvez lire notre dernier article.




10717

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires