Nouvelles

Un cabinet régional très performant !

Main image

Sophie Ginoux

2022-04-25 13:15:00

Est-ce qu’il faut absolument qu’un cabinet soit basé à Montréal pour brasser de gros dossiers? Absolument pas, comme le prouve un cabinet boutique établi dans les Basses Laurentides...

Mes Carl-Éric Therrien et Andréanne Lavoie, les fondateurs de Therrien Lavoie Avocats.
Mes Carl-Éric Therrien et Andréanne Lavoie, les fondateurs de Therrien Lavoie Avocats.
Depuis quatre ans, le petit cabinet Therrien Lavoie Avocats de Mirabel est étonnamment actif. Il faut cependant dire qu’il dispose d’un sacré pédigrée grâce à ses deux fondateurs Mes Carl-Éric Therrien et Andréanne Lavoie.

Me Therrien n’est plus à présenter dans le milieu. Cet avocat plaideur qui œuvre principalement en droit municipal, droit civil, droit de la construction et droit commercial, ainsi qu’en droit administratif et pénal, en plus d’être régulièrement conférencier dans ses champs de pratique, a évolué pour les plus grands cabinets montréalais et pris en charge moult dossiers importants comme des procès liés aux fusions municipales, la liberté de religion, ou encore la défense d’élus.

Me Lavoie n’avait de son côté même pas encore son diplôme du Barreau en poche quand elle a fait, il y a 11 ans, un stage déterminant auprès de cet avocat. Si déterminant, d’ailleurs, qu’elle n’a plus jamais cessé de travailler avec lui, ancrant son expertise dans le domaine du litige commercial, civil, immobilier et municipal.

« C’est un excellent mentor, très humain, qui considère son équipe et qui a les valeurs à la bonne place », confirme celle qui est depuis devenue l’associée de ce procureur au sein d’un cabinet régional dont on n’aurait jamais deviné le succès de prime abord.

S’établir en région : pourquoi pas ?

Le choix d’ouvrir un bureau à Mirabel n’est ni le fruit d’un conflit, ni celui du hasard. « Nous avons eu des expériences très positives à Montréal, mais trois éléments nous ont poussés à nous lancer dans cette aventure, explique Me Carl-Éric Therrien : des clients déjà présents en région, une équipe déjà formée, et notre désir d’entreprenariat et de défis personnels. »

Mirabel, située dans la couronne nord du Grand Montréal, était également selon les deux associés un choix logique, étant donné que les enjeux qu’elle rencontre sont similaires à ceux de grands centres urbains. Effectivement, avec une population multipliée par quatre depuis quelques années, une expansion immobilière majeure et l’établissement de nombreuses entreprises, l’effervescence est palpable dans cette municipalité qui doit aussi conjuguer son développement avec la protection du territoire agricole et forestier.

« Les frontières préalablement existantes entre Montréal et les régions environnantes ont disparu », admet Me Therrien, dont le cabinet dessert aujourd’hui une clientèle composée à 60% de personnes, d’entreprises, de groupes et de municipalités régionaux… et de 40% de montréalais !

« Beaucoup d’anciens clients, dont nous nous occupons parfois depuis 20 ou 25 ans, nous ont effectivement suivis jusqu’ici, se réjouit l’avocat. Ils savent que nous sommes très expérimentés et aussi rigoureux que de grands cabinets. Et surtout que nous menons chaque dossier comme une mission. Nous ne lâchons jamais rien ! Nous sommes combatifs et très investis dans notre travail. »

L’avenir des cabinets régionaux

Le futur des avocats en région est-il destiné à être aussi florissant que dans des métropoles? Les deux associés de Therrien Lavoie en sont convaincus. Leur bureau de Mirabel, composé de six personnes en tout, est d’ailleurs sollicité pour des dossiers de tout ordre.

« Notre modèle de cabinet se base sur une croissance continue et à taille humaine, une structure à laquelle nous tenons beaucoup », indique Me Therrien, qui ne se voit pas du tout reproduire le schéma de grands cabinets, ni élargir la gamme des spécialités proposées par Therrien Lavoie.

Me Lavoie et lui envisagent par contre d’ouvrir un second cabinet du même type que le leur dans la couronne entourant Montréal. Ce sont ces petites structures qui, selon eux, se déploieront dans le futur en région et seront aussi dynamiques que leurs consœurs des grands centres urbains. De belles surprises en perspective !
5433

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires