Campus

Tour d’horizon des facultés

Main image

Audrey Bonaque

2022-02-04 13:15:00

Qu’est-ce qui anime les universités ? Récapitulatif des plus récentes actualités des facultés de droit…

Maya Cacheco. Source: Site web de l'Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice
Maya Cacheco. Source: Site web de l'Autonomisation des acteurs judiciaires par la cyberjustice
Université de Montréal

La Faculté de droit recrute Maya Cacheco à titre de professeure de droit des affaires.

Mme Cacheco enseignera aux trois cycles de la formation universitaire, entre autres le séminaire général de doctorat, le droit des affaires, le droit des sûretés, le droit international privé et les fondements du droit privé.

Ses travaux de recherche portent sur le droit des sociétés, le fonctionnement du marché financier et la mise en garantie des titres intermédiés en droit québécois, national et international.

Elle dirige actuellement deux projets de recherche portant sur les enjeux juridiques reliés aux pratiques d’intermédiation financière et sur les enjeux juridiques et éthiques entourant le recours aux technologies financières.

Titulaire d’un doctorat en droit de l’Université de Montréal, elle a contribué à la création de l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice dont elle a assuré la direction générale. Elle a aussi coordonné l’''Accès au droit et à la justice'' pendant plusieurs années.

Robert P. Kouri. Source: Site web de l'Université de Sherbrooke
Robert P. Kouri. Source: Site web de l'Université de Sherbrooke
Université de Sherbrooke

En hommage à la carrière du professeur Robert P. Kouri, qui enseigne depuis 1966 à la Faculté de droit, les professeurs Nathalie Vézina, Pascal Fréchette et Louise Bernier ont rédigé un ouvrage intitulé « ''Mélanges Robert P. Kouri – L’humain au cœur du droit'' ». Le lancement virtuel a eu lieu le 30 janvier dernier.

Préfacé par Nicholas Kasirer, cet ouvrage rassemble des textes d’auteurs qui ont analysé différents domaines, dont le droit civil, le droit de la santé et la pédagogie universitaire.

L’ouvrage met en avant la carrière du professeur Kouri et ses divers accomplissements professionnels.

Université Laval

Le ministre Jean Boulet a annoncé le début des travaux du comité chargé d'analyser les recours en matière de harcèlement sexuel et d'agressions à caractère sexuel, venant d’une recommandation du rapport ''Rebâtir la confiance''.

Le comité est constitué de la professeure titulaire à la Faculté de droit de l'Université Laval, Anne-Marie Laflamme, et des professeures au Département des sciences juridiques de l'Université du Québec à Montréal, Rachel Cox et Dalia Gesualdi-Fecteau.

Anne-Marie Laflamme. Source: Site web de l'Université Laval
Anne-Marie Laflamme. Source: Site web de l'Université Laval
Leur mandat sera d'évaluer la cohérence et l'efficacité des recours dont peut se prévaloir une personne victime d'agression à caractère sexuel ou de harcèlement sexuel au travail, et d'étudier le traitement de ces agressions survenues dans un contexte de travail.

Le groupe de travail devra notamment dresser un inventaire des recours et des mécanismes visant à prévenir le harcèlement sexuel, présenter les principales données concernant ceux-ci (connaissance, utilisation, délais, résultats), déterminer les modalités et les utilités des recours, évaluer les difficultés d'utilisation des recours et les conséquences ainsi que de présenter des recommandations pour contrer le harcèlement sexuel.

Toute personne intéressée peut déposer un mémoire ou un document présentant un témoignage sur la page Web du comité. Les documents seront acceptés jusqu'au 18 mars 2022.

Hugo Cyr. Source: Site web de l'Université du Québec à Montréal
Hugo Cyr. Source: Site web de l'Université du Québec à Montréal
Université du Québec à Montréal

Le professeur titulaire de la Faculté de science politique et de droit Hugo Cyr vient d’être nommé directeur général de l’École nationale d’administration publique par le Conseil des ministres du Gouvernement du Québec.

« Fort de sa vaste expérience et de ses expertises reconnues ici et à l’étranger, à la fois comme spécialiste en droit et comme professeur-chercheur et gestionnaire universitaire, je suis convaincue que nous bénéficierons grandement des compétences éprouvées de M. Cyr pour poursuivre l’essor de notre importante école d’administration publique, qui rayonne dans toute la Francophonie », a commenté Johanne Jean, la présidente de l’Université du Québec.

Hugo Cyr a entamé son mandat de cinq ans le 1er février dernier.

« Je me sens immensément privilégié de me retrouver à la tête d’une institution qui œuvre depuis plus de 50 ans au bien commun. (...) Je reconnais mon devoir fiduciaire à l’égard de l’ENAP de l’aider à réaliser sa mission et le défi que cela représente. Notre université est un phare qui accompagne les administrations publiques dans leur modernisation et leur renouvellement », a dit M. Cyr.

Son expertise porte sur le droit constitutionnel et la théorie du droit. Il a déjà été doyen de la Faculté de sciences politiques et de droit de 2015 à 2020.

Lionel Smith. Source: Site web de l'Université McGill
Lionel Smith. Source: Site web de l'Université McGill
Université McGill

Le professeur Lionel Smith a été nommé « Downing Professor of the Laws of England » à l’Université de Cambridge.

Son expertise porte sur le droit privé et comparé. Il s'intéresse plus particulièrement aux aspects juridiques de l'altruisme et poursuit ses recherches sur le droit des fiducies, les obligations fiduciaires, le don et l'enrichissement sans cause en common law et en droit civil.

Membre titulaire de l'Académie internationale de droit comparé, il est membre de l'American Law Institute, l'Institut européen du droit, et l'Académie Internationale du droit des successions, des trusts et des fiducies. Il est également membre (inactif) du Barreau de l'Alberta.

En 2017, il a été nommé professeur invité à la Faculté de droit de l'Université d'Oxford. Il a reçu un doctorat supérieur de l’Université d’Oxford en 2021.

Université d’Ottawa

Les professeurs de la Section de droit civil Vincent Caron, Marie-France Fortin et Mariève Lacroix ont reçu des subventions de la Fondation du Barreau du Québec pour la rédaction de plusieurs articles.

« Le succès de nos chercheurs dans le cadre du programme de subvention de la Fondation du Barreau témoigne de la pertinence et de l’originalité des projets proposés. Je suis particulièrement fière du fait que chacun des projets contribue à l’avancement et au rayonnement du droit québécois dans une perspective de droit comparé », a déclaré Jennifer Quaid, la vice-doyenne à la recherche de la Section de droit civil.

Jennifer Quaid. Source: Site web de l'Université d’Ottawa
Jennifer Quaid. Source: Site web de l'Université d’Ottawa
Le professeur agrégé Caron a reçu cette subvention pour la rédaction de son article sur « Cherry picking juridique: l’art de picorer dans le droit étranger ». Cette publication sera destinée aux magistrats et juristes en contentieux.

La professeur adjointe Fortin s’est vue accorder une subvention pour la rédaction d’un article portant sur le thème de la justice en temps de crise. Intitulé « ''L’après-crise : catalyseur d’avancées dans le domaine de la responsabilité étatique'' », son projet porte sur la manière dont le droit de la responsabilité étatique évolue après la tempête.

La professeure agrégée Lacroix s’intéresse au droit privé et au droit comparé. Elle a reçu une subvention pour la rédaction de son article portant sur le droit de la responsabilité civile extra contractuelle au Québec.
7011

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires