Nouvelles

Un étudiant en droit qui a des couilles

Main image

Jean-francois Parent

2022-07-11 14:15:00

Déplorant que rares sont les hommes qui ont affiché leur soutien envers le droit à l’avortement, cet étudiant en droit a décidé d’agir…

Olivier Charbonneau. Source: Facebook
Olivier Charbonneau. Source: Facebook
Le post Facebook de l’étudiant en droit Olivier Charbonneau relatant son geste a recueilli plusieurs dizaines de commentaires, et des centaines de partages.

Suivant l’arrêt de la cour suprême américaine qui éviscérait Roe v. Wade, Olivier Charbonneau a pris le parti de relater la chirurgie subie voici moins d’un an pour témoigner de son soutien envers la cause de l’avortement et de « la lutte contre la perte de cette liberté fondamentale ».

« Je ne peux (que) constater que bien peu d’hommes (...) se sont publiquement exprimés sur le sujet, voire porté soutien à la lutte contre la perte de cette liberté fondamentale » qu’est le droit à l’avortement, peut-on lire sur le compte Facebook de l’homme qui est présentement étudiant en droit au cabinet Gutkin Ste-Marie avocats.

Son post, publié le 28 juin dernier, explique qu’ « il y a moins d’un an, je me suis fait vasectomiser à l’âge de 27 ans. Oui oui, vous avez bien lu, à 27 ans ».



Son baccalauréat en droit fraîchement obtenu de l’UQAM, le futur maître explique que parce que les contraceptifs féminins « sont dommageables pour le corps et (comportent) des effets secondaires indésirables », la décision d’opter pour la contraception masculine tombait sous le sens pour lui.

« Pourtant, je n’entends que peu (...) de commentaires sur l’âge ou sur le choix de prendre quelque chose d’aussi dommageable pour la santé », écrit-il sur Facebook.

Il ajoute que « la vasectomie est une alternative sécuritaire à la contraception féminine. La responsabilité de la contraception n’incombe pas seulement aux femmes, mais à nous aussi, les hommes. Soyez intelligents, faites le bon choix », conclut-il, précisant que l'invitation ne constitue pas un avis médical, mais bien une opinion personnelle.
9021

8 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Simp
    Voici ce que l'on appelle un "simp". Il croit que les femmes vont le respecter pour son beau geste altruiste, mais c'est tout le contraire.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Ok Soy boy !
    Vasectomisé à 27 ans ! Un parfait petit disciple de la "Bill and Melinda Gates foundation for population control" (le nom initial de la fondation Bill & Melinda Gates).

    https://www.youtube.com/watch?v=FTSvLKY7HEk

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Sa posture n'a rient de courrageux
    Le courrage aurait été de soutenir que le droit à l'avortement n'est pas garanti par la constitution américaine (ni par la constitution canadienne, qui sur ce sujet est tout aussi silencieuse que la constitution américaine).

  4. Pirlouit
    Pirlouit
    il y a 2 ans
    Tiré par les cheveux
    Franchement, je ne vois pas le rapport entre se faire vasectomiser à 27 ans et l'arrêt Roe c. Wade. Encore moins si c'était il y a un an.

    Et la vasectomie aussi est "dommageables pour le corps et (comportent) des effets secondaires indésirables ». Je ne sais pas ce qui est pire entre ça et faire opérer pour changer de sexe.

    Si vous pensez qu'il est absolument nécessaire de faire un effort masculin sur le plan de la contraception pour une raison qui m'échappe, vous pouvez porter des condoms aussi.

  5. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Dé quessé???
    L'avortement, contrairement à la vasectomie ou à l'hystérectomie, ne constitue par un moyen contraceptif, je ne conçois pas que l'on puisse confondre ces deux interventions. La décision de ne pas concevoir d'enfant et celle d'interrompre un grossesse, sont deux choses qui n'ont aucun lien entre elles. Cela étant précisé, je suis heureux de voir que m. Charbonneau, qui ne semble pas voir la différence, ne transmettra pas son matériel génétique cérébral à la prochaine génération.

    • J.M.
      Utilisez votre cerveau...
      La vasectomie rend stérile...s'il est dès lors impossible de procréer, l'avortement ne devient donc plus nécessaire. Voici le lien.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un an
      Zéro logique
      M. Charbonneau dit soutenir le droit des femmes à recourir à l'avortement. Votre fameux lien signifie qu'in fine, M. Charbonneau soutient le droit d'éviter de devoir recourir à l'avortement.

      L'utilisation de votre cerveau ne peut rien changer au fait que:
      - vasectomie = méthode de contraception, donc prévenir toute contraception
      - avortement = méthode d'interruption de grossesse, donc après qu'il ait eu conception.

  6. DSG
    Beyond words
    It's beyond my understanding as to why this person felt the need to publicize this extremely private and disturbing information. I recommend that he also consider a lobotomy.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires