Nouvelles

Décès d’un notaire chicoutimien

Main image

Didier Bert

2022-02-11 10:15:00

Ce notaire avait été le président de la Chambre de commerce de Chicoutimi.

Robert Wells. Source: Dignity Memorial
Robert Wells. Source: Dignity Memorial
Robert Wells s’est éteint à l’âge de 87 ans.

Ce notaire a exercé durant quarante ans en pratique privée à Chicoutimi. Il a été le président de la Chambre de commerce de Chicoutimi dans les années 1960.

Il a également été commodore du club de yacht de 1966 à 1969, échevin de la ville de Chicoutimi dans les années 1970, ainsi que membre de la Société d’aménagement du Mont-Valin.

Dans les années 1950, adolescent, il étudie au Séminaire de Chicoutimi, où un jeune enseignant crée un groupe de jeunes, surnommés les Équipiers de Saint-Michel. Robert Wells fait partie de cette équipe soudée par le goût de l’aventure.

L’enseignant, l’abbé Jean-Paul Tremblay, laisse une grande liberté de parole à ces jeunes, bien avant la Révolution tranquille. Le professeur trouvait que les jeunes devaient pouvoir aller plus loin que le contenu des cours, et s’exprimer avec davantage de liberté. « Jamais un enseignant, et encore moins un prêtre, ne laissait aussi librement cours à une discussion. Nous avions le droit de détruire les institutions, mais c'était pour mieux les reconstruire », relate un des participants dans Le Soleil en 1994.

Poussés par l’enseignant, des Équipiers de Saint-Michel étaient partis à la découverte de Vancouver avec 80 $ en poche, d’autres avaient embarqué pour l’Europe.

Robert Wells laisse dans le deuil son épouse Monique Boivin, ses quatre enfants et ses neuf petits-enfants.
2709

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires