Nouvelles

Les domaines de pratique les plus en vogue chez les jeunes avocats

Main image

Marie-ève Buisson

2023-04-13 14:15:00

Un récent sondage du Jeune Barreau de Québec démontre les habitudes des jeunes avocats. Quels sont les domaines de pratique les plus populaires ces temps-ci?

Dominique Tardif. Source: ZSA
Dominique Tardif. Source: ZSA
Le Jeune Barreau de Québec a publié en février dernier un rapport résumant les résultats d’un sondage mené en 2022 auprès de 968 membres. Dans ce document, il est question des habitudes de pratique chez les jeunes avocats.

Concernant le type d’organisation de pratique, le sondage démontre que 6,54% des répondants pratiquent à leur compte, 48,26% pratiquent dans un cabinet privé et 29,74% pratiquent dans la fonction publique. 5.77% pratiquent dans le domaine du contentieux d’entreprise et 6.21% pratiquent dans une entreprise privée,

Dans ce sondage, on apprend également que 21,42% des répondants pratiquent dans un domaine de droit spécialisé tel que le droit municipal, le droit de l’environnement, le droit autochtone, le droit sportif ou autres.

Place au litige

Le domaine de pratique où l’on retrouve le plus grand nombre de jeunes avocats serait en litige civil avec 19,89% de répondants. Le domaine des affaires arrive en troisième position avec 12,13%. Le domaine criminel et le domaine du travail sont tous les deux pratiqués par 9,51% des personnes sondées.

Pour ce qui est du droit familial, il y a environ 8,96% des répondants qui le pratique, tandis que le domaine administratif est pratiqué par 7,98% des jeunes avocats. Enfin, le domaine
généraliste et le litige commercial sont pratiqués par respectivement 6,89% et 3,72% des
répondants.

Selon Dominique Tardif, présidente de l’agence de recrutement dans le domaine juridique ZSA, la popularité des domaines de pratique va de pair avec l’état de l’économie actuel.

« Plus le cycle économique est actif, plus il y a aura de fusions et acquisitions. Lorsque les temps seront plus difficiles, il y aura plus de dossiers en faillite et en insolvabilité », explique-t-elle.

Elle ajoute: « Pour le moment ce qu’on sait, c’est que ça été moins occupé en insolvabilité dans les dernières années. L’économie bougeait et roulait vite et là ça s’est calmé. Est-ce que les fusions et acquisitions vont ralentir? Fort probablement ».

En dehors de cela, l’un des domaines les plus populaires chez les avocats ayant moins de 10 ans de pratique est tout ce qui touche les technologies de l’information.

« C’est un secteur qui est très actif en ce moment. Il y a beaucoup de demandes dans tout ce qui touche le software par exemple. C’est un domaine très populaire chez les jeunes avocats », résume-t-elle.

Un autre domaine qui continue d’être en croissance tout en demeurant niché est le droit à l’information et à la pratique privée.

« Tout ce qui touche à la protection des renseignements professionnels est populaire en ce moment. Aujourd’hui, les entreprises doivent de plus en plus s’y conformer. C’est donc un domaine qui est beaucoup plus en demande en ce moment », mentionne-t-elle.

Tout ce qui touche l’éthique, l’intégrité, la conformité et les politiques anti-corruption prennent aussi de l’ampleur.

« Il y a 10 ans, c’est quelque chose qu’on ne retrouvait pas dans les entreprises. Depuis les commissions Charbonneau et autres, les organisations souhaitent de plus en plus éviter les scandales tout en s’assurant que leur pratique est conforme. C’est un secteur qui prend de l’ascension, mais qui n’est pas aussi populaire que le IT ou le privacy », dit-elle.

Le domaine de l’énergie est aussi un secteur d’industrie qui prend de plus en plus d’ampleur.

« La nouvelle génération d’avocats est beaucoup plus sensibilisée au réchauffement climatique et à la nécessité de préserver l’environnement. Ils sont donc plus intéressés à travailler pour des entreprises qui souhaitent réduire leur empreinte écologique. C’est un secteur d’industrie qui est très en vogue en ce moment », conclut-elle.
4471

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires