Nouvelles

Les avocats de l’aide juridique concluent une entente avec Québec

Main image

Radio -canada

2023-04-17 10:40:00

Les avocats de l’aide juridique ont conclu une entente de principe vendredi soir avec le gouvernement du Québec…

Sonia LeBel. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Sonia LeBel. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Les longues négociations entre les avocats de l'aide juridique et le gouvernement du Québec, qui ont été marquées par plusieurs grèves, ont finalement débouché sur une entente de principe vendredi soir.

Le Conseil du trésor a confirmé samedi matin par communiqué qu'une entente a été conclue avec les quelque 250 avocats de l'aide juridique qui sont membres de la Fédération des professionnels, affiliée à la CSN, et du Syndicat des avocats du Centre communautaire juridique de la Rive-Sud. Ces travailleurs étaient sans contrat de travail depuis 2019.

Avec cette nouvelle entente, « tous les avocats de l'aide juridique ont maintenant conclu une entente de principe », s'est réjoui Québec dans son communiqué.

« Le travail des avocats de l'aide juridique est plus qu'essentiel pour notre système de justice. C'est pourquoi je tiens à remercier les équipes de négociation pour tous les efforts colossaux des dernières semaines, qui nous permettent d'en arriver à cette entente de principe équitable », a souligné par écrit la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel.

Les avocats de l'aide juridique de nombreuses régions, à savoir Montréal-Laval, Laurentides-Lanaudière, Gaspésie–Bas-Saint-Laurent–Îles-de-la-Madeleine ainsi que la Montérégie, avaient déclenché une grève le 6 avril pour dénoncer la lenteur des négociations avec le gouvernement. Le principal point de litige était la parité de rémunération avec les procureurs de la Couronne.

Sans entrer dans les détails de l'entente de principe, puisque celle-ci doit d'abord être présentée aux membres des différents syndicats, la présidente du Syndicat des avocats de l'aide juridique de Montréal et Laval-CSN, Justine Lambert-Boulianne, a confirmé que la partie syndicale a obtenu ce gain.

« C'était, en fait, notre seule demande depuis que le normatif de notre convention est réglé, donc on est contents d'en être arrivés à une entente satisfaisante qui maintient la parité et qui nous permet d'atteindre nos objectifs », a-t-elle soutenu en entrevue avec La Presse canadienne.

Les membres des différents syndicats se prononceront sur l'entente de principe « dans les prochains jours », a-t-on fait savoir.

Une grève qui porte ses fruits

Selon Mme Lambert-Boulianne, la grève déclenchée au début du mois, qui devait prendre fin lundi, a eu un effet tangible sur la progression des négociations.

« On a eu vent que ça a eu des impacts importants, surtout en région. Il y a des gens qui n'ont pas eu leur droit à un avocat, il y a eu beaucoup de reports de procès et beaucoup de gens non représentés, donc on sent que ça a mis une pression énorme sur le système », explique-t-elle.

Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que ces avocats débrayaient pour faire entendre leurs voix. D'autres grèves avaient notamment eu lieu lors de la dernière période des Fêtes et pendant l'été 2022.

Toutefois, selon Mme Lambert-Boulianne, les progrès dans les négociations se sont intensifiés au cours des trois dernières semaines avec un blitz particulièrement fort durant la plus récente grève.

« C'étaient des journées de négociation de 15, parfois 20 heures, mais je dirais que dans les trois derniers jours, les choses ont fini par débloquer », a-t-elle raconté, rappelant qu'il y a tout de même eu certaines pauses pendant que les parties se consultaient de part et d'autre.

L'entente de principe a finalement été conclue vendredi peu avant 18 h. Dès minuit samedi, les avocats affectés à la garde téléphonique ont donc repris du service.

« Cette lutte-là, on l'a menée pour nous, comme avocats, mais aussi pour nos clients, afin qu'ils continuent à bénéficier d'avocats motivés, compétents et qui veulent demeurer à l'aide juridique. Donc, je pense que c'est aussi une victoire pour eux », ajoute Mme Lambert-Boulianne.

Le cabinet de la ministre LeBel a fait savoir que le gouvernement ne donnerait pas d'entrevue aux journalistes pour l'instant puisque l'entente de principe doit être adoptée par les membres des syndicats concernés.

Le porte-parole libéral en matière de justice, André A. Morin, s'est réjoui de la conclusion de cette entente. « Évidemment, on ne connaît encore rien de ce que contient l'entente, mais j'ose espérer que la parité salariale avec les procureurs de la Couronne en fait partie », a-t-il déclaré par communiqué.
2725

1 commentaire

  1. DSG
    Told you so
    I told you last week that Legault would give in. The Quebec government always caves in to the unions. Yet law abiding citizens have to wait 12 hours in an emergency room before they can see a doctor.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires