Nominations

Quatre nouveaux juges d’un coup!

Main image

Didier Bert

2023-10-26 15:00:00

Le ministre de la Justice nomme quatre nouveaux juges. Qui sont-ils?

Myriam Couillard-Castonguay et Carolyne Paquin. Sources: AJ Longueuil et Radio-Canada
Myriam Couillard-Castonguay et Carolyne Paquin. Sources: AJ Longueuil et Radio-Canada
C'est un quatuor de juges que Simon Jolin-Barrette, le ministre de la justice, vient de nommer à la Cour du Québec.

Pascale Boucher est nommée juge de la Cour du Québec. Elle exercera principalement à la Chambre de la jeunesse à Longueuil.

Admise au barreau en 2008, Pascale Boucher a effectué toute sa carrière d’avocate au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est.

Pascale Boucher détient un baccalauréat en droit de l'Université Laval.

Myriam Couillard-Castonguay est nommée juge de la Cour du Québec. Elle aussi exercera principalement à la Chambre de la jeunesse à Longueuil.

Barreau 2011, Myriam Couillard-Castonguay a d’abord exercé comme avocate au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Depuis 2013, Myriam Couillard-Castonguay pratique au sein du Bureau d'aide juridique de Longueuil, secteur de la jeunesse

Myriam Couillard-Castonguay détient un baccalauréat en droit de l'Université McGill.

Carolyne Paquin est nommée juge de la Cour du Québec. C’est également à la Chambre de la jeunesse à Longueuil qu’elle exercera principalement.

Admise au barreau en 2002, Carolyne Paquin rejoint le Directeur de la protection de la jeunesse à Montréal.

L’année suivante, elle se joint au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Carolyne Paquin détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal.

Luc Lemieux est nommé juge de la Cour du Québec, pour laquelle il exercera principalement à la Chambre de la jeunesse et à la Chambre criminelle et pénale de Mont-Laurier.

Assermenté en 2005, Luc Lemieux a commencé sa carrière d'avocat en pratique privée.

Depuis 2006, Luc Lemieux exerçait au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Luc Lemieux détient un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal.
10109

19 commentaires

  1. et ça continue
    et ça continue
    il y a 5 mois
    pure laine ou rien
    Castonguay, Paquin, Boucher, Lemieux..... La CAQ et SJB continue dans sa lancée de nommer juste des pure laines blanc.he.s

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 mois
      Revenez-en, les blancs ont bâtis le Québec (et le ROC)
      "Castonguay, Paquin, Boucher, Lemieux....."


      Au Kenya, à quoi ressemblent les noms de famille?

    • Basileus
      Basileus
      il y a 5 mois
      Je ne regrette rien
      Vous devez être un maniaque de la race pour que vous focusiez uniquement et aussi rapidement sur ce genre de détail.

      En passant, 80% du Québec est blanc. Sortez de Montréal.

  2. encore la dpj qui devient juge en matière dpj
    encore la dpj qui devient juge en matière dpj
    il y a 5 mois
    encore la dpj qui devient juge en matière dpj
    encore la dpj qui devient juge en matière dpj

    • A
      A
      Il y a beaucoup de Juges à la Chambre jeunesse qui pratiquaient le droit de la jeunesse pour les parents ou les enfants. C'est équilibré, ne t'inquiète pas.

  3. où est valerie assouline lol
    où est valerie assouline lol
    il y a 5 mois
    où est valerie assouline lol
    où est valerie assouline lol

    • A
      A
      C'est la Salehabadi v. 2.0

  4. A
    A
    C'est quand même étrange que ça soit le 2e avocat du CIUSSS de Montérégie-Est nommé à la CQ. Alexandre Germain nommé en mai dernier vient de là aussi.

  5. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 mois
    Ministre
    Quelqu’un qui pense que Jolin- Barrette n’est pas personnellement impliqué dans ces nominations de jeunes en fume du bon

  6. Abitibi
    Abitibi
    il y a 5 mois
    Anonyme
    À quand la nomination de nouveaux juges pour la Cour du Québec en Abitibi-Témiscamingue?

  7. A
    A
    Tout blanc, toute pour laine et pas anglo
    Les nominations de Jolin-Barette de 2023:


    Pascale Boucher
    Myriam Couillard-Castonguay
    Carolyne Paquin
    Luc Lemieux
    Charles-Olivier Gosselin
    Jean-Claude Gingras
    Alexandre Germain
    Josée Lemieux
    Louise Bélanger
    Véronique Morin
    Simon Lavoie
    Maryse Paquette
    Nicolas Bigué-Turcotte
    Gabriel Gaudreault
    Mélanie Jacques
    Geneviève Marchand
    Christian Jarry
    Pascale Tremblay
    Alexandre Henri
    Alexandre Henri

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 mois
      "pour laine et pas anglo"
      Dans le camp d'en face (tribunaux supérieur), le fil conducteur des nomminations est la pensée anti-Québec. Il y a une guerre politique de basse intensité qui se joue ici (i.e. Canada c. Québec), et Jolin-Barette joue pour l'équipe nationale du Québec.

      Au lendemain d'un "Oui", la magistrature de nommination provinciale sera appellée à jouer un rôle important, car si les fonctionnaire fédéraux en poste au Québec pourront être vu comme des gens ayant oeuvré pour livrer des services publics aux gens d'ici, les juges de nomination fédérale au Québec ne pourront être vus autrement que comme les ennemis politique qu'ils ont toujours été, et des saboteurs potentiels de l'environnement politique post-référendaire.

    • Pirlouit
      Pirlouit
      il y a 5 mois
      Police de la race
      Ça manque pas mal de roux aussi, bizarre que vous n'avez rien remarquer

    • Fier de mon Québec, pas de vous.
      Fier de mon Québec, pas de vous.
      il y a 5 mois
      Un camps de rééducation avec ça?
      Devra-t-on alors les envoyer dans des camps de rééducation? Comme en Chine et au Cambodge? Avec les familles? Et les anciens députés fédéraux hors Bloc Québécois? Et les anciens membres des autres partis politiques fédéraux? Et tous les anglophones et allophones? On remonte combien de génération? Votre vision promet.

      Un Québec, même indépendant, devra demeurer un milieu libre et démocratique soumis à la règle de droit y incluant la Charte des droits et libertés de la personne. Sinon, il ne pourra exister et continuer. Ce serait franchement malheureux pour tous.

      J'ai voté OUI avec fierté et enthousiasme en 1995. On nous offrait un tel Québec. Si dans le futur on nous offrait celui de votre vision totalitariste, je ne pourrais que voter non à un éventuel référendum, comme j'en suis persuadé la très grande majorité des québécois. Vous faites mal à l'héritage du Grand René Lévesque.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 mois
      Bonne décision
      Vous faites bien de demeurer anonyme. C'était un commentaire de basse intensité intellectuelle. Votre commentaire démontre également de graves problèmes psychologiques. Vous êtes incapable de faire preuve de nuance. Bonne chance pour la suite. Vous en aurez besoin.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 mois
      Vous rêvez au 4ième Reich de R.B.O., avec Lepage jouant le moustachu?
      >"Devra-t-on alors les envoyer dans des camps de rééducation? Comme en Chine et au Cambodge?"

      Des mises à la retraite suffiraient pour les mettre hors d'état de nuire, afin qu'il n'y ait pas d'interférence avec un OUI obtenu démocratiquement.


      "Et les anciens députés fédéraux hors Bloc Québécois?"

      Ottawa serait libre de continuer de les laisser siéger au parlement, et de les payer.


      "Et les anciens membres des autres partis politiques fédéraux?"

      Il seraient désormais membre d'un parti politique d'un pays étranger.


      Et tous les anglophones et allophones?

      Comme la double nationalité serait probablement reconnue, il n'en tiendrait qu'à Ottawa de créer des poste d'élus représentant les canadiens à l'étranger. La France a des députés qui représentent les Français à l'étranger, qui sont élus par des français établis partout dans le monde (Harper avait d'ailleur fait une petite crise à ce sujet).

  8. La voix gbs
    La voix gbs
    il y a 5 mois
    C'est son travail
    Le processus de nomination des juges relève des, nombreuses, responsabilités du ministre de la justice. Les députés sont élus pour prendre des décisions, les ministres sont désignés pour appliquer les lois qui les concernent. Autrement dit: c'est sa job. Il a le devoir d'étudier les recommandations des comités de sélection et pour faire un choix qu'il soumet ensuite au conseil des ministres.

    On ne peut quand même pas lui reprocher de faire son travail.

    Pensez-vous que les divers fonctionnaires impliqués dans le processus et les membres des comités de sélection arrivent tous de la planète Mars et ne connaissent personne, aiment ou non certains candidats pour des raisons politiques ou autres? Dans notre système démocratique et constitutionnel, le ministre de la justice a des devoirs, une job.

    On peut peut-être lui reprocher de mal le faire ou le féliciter de bien le faire selon nos opinions. Il faut bien que quelqu'un nomme les juges. Et selon la loi, c'est le ministre de la justice qui en est le responsable (avec en dernier lieu le conseil des ministres). On va quand même pas demandé au roi de choisir lui-même les juges.

  9. Étonnée
    Étonnée
    il y a 5 mois
    Bizarre
    Étrange, on annonce ici des nominations à la Cour du Québec mais on passe sous silence une nomination à la Cour suprême du Canada!

  10. A
    A
    La Cour suprême était intéressante seulement sous Dickson, sous Lamer & CLD et un peu sur McLachlin. Rien de passionnant depuis.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires