Nominations

De Davies à Lecorre

Main image

Camille Dufétel

2023-01-25 08:30:00

Un avocat rejoint les rangs d’un cabinet de Laval après avoir travaillé dans les bureaux montréalais d’un plus gros cabinet. Quel avocat, quels cabinets ?

Me Daniel Santos Vieira. Source: LinkedIn
Me Daniel Santos Vieira. Source: LinkedIn
Me Daniel Santos Vieira, qui a travaillé pendant deux ans et demi chez Davies Ward Phillips & Vineberg en tant qu’étudiant, stagiaire puis avocat, a rejoint le 9 janvier le cabinet Le Corre avocats, à Laval.

Un choix qu’il a fait « par pure curiosité », assure l’avocat qui précise avoir travaillé chez Davies sur des dossiers en fiscalité, en litige, en fusions-acquisitions, en droit du travail et en ''real estate''.

« Je me cherchais un peu dans la pratique et je me suis rendu compte que c’était pas mal le droit du travail que j’aimais le plus », détaille ce Barreau 2022. Il précise que ce changement s’est fait « via une agence ».

« Ils cherchaient quelqu’un, moi, je cherchais un cabinet qui avait besoin de quelqu’un en droit du travail ». L’avocat fait remarquer que Le Corre travaille essentiellement en droit du travail et que c’était ainsi « le ''match'' parfait ».

Celui qui dit ne pas pouvoir encore détailler les mandats sur lesquels il s’apprête à travailler, venant à peine d’intégrer l’équipe d’une vingtaine d’avocats à Laval, assure que l’ambiance chez Le Corre avocats est « incroyable ».

Esprit de camaraderie

« C’est ce que je cherchais et c’est ce qui fait la différence entre un bon et un excellent cabinet », pointe cet adepte de voyages, de soccer et de football, qui ajoute que chez Davies aussi, l’ambiance était bonne.

« Les gens viennent me voir, me font confiance, discutent avec moi… Il y a déjà des petites blagues ici et là… Dans le fond, de la camaraderie commence déjà à s’installer ».

Me Santos Vieira explique aimer particulièrement le droit du travail et avoir voulu s’y spécialiser au sein d’un cabinet dédié à ce champ de pratique car pour lui, « c’est un droit qui touche tout le monde, ou presque ».

« En faisant valoir le droit du travail, tout le monde est gagnant, autant les employeurs que les salariés, ajoute-t-il, évoquant un cercle vertueux. Si tu donnes de meilleures conditions de travail, tu vas avoir de meilleurs salariés et donc de meilleurs rendements. Et les meilleurs rendements permettent de donner de meilleures conditions. »

Pour Me Santos Vieira, dont le grand-frère est lui-même avocat et lui a donné l’envie de faire ce métier, « quand tu travailles de concert avec les deux parties, tout le monde est gagnant à la fin de la journée ».

Celui qui a été sauveteur, moniteur et coordonnateur de piscines pour la Ville de Montréal à côté de ses études et qui a été nageur à un niveau compétitif, a obtenu un certificat en droit social et du travail puis un baccalauréat en droit à l’UQÀM.

Distinctions académiques

Il s’y est d’ailleurs fait remarquer, puisqu’il s’était vu décerner avec deux autres étudiants de l’UQÀM en février 2022 le Prix de Grandpré Chait pour avoir obtenu le meilleur résultat académique dans le cours de droit fiscal. Il a fait, le même mois, l’objet d’une mention dans le tableau d’honneur de la Faculté de science politique et de droit de l’UQÀM.

Il avait également obtenu le Prix du meilleur étudiant en droit constitutionnel, décerné par l’Association du Barreau Canadien – Division du Québec en février 2021. Et aussi, deux ans plus tôt, le Prix du meilleur étudiant en droit des rapports collectifs de travail, alors décerné par Melançon Marceau Grenier Sciortino.

Ces prix et distinctions sont dus, selon lui, non seulement à un travail acharné, mais aussi au soutien de ses parents, « qui ont fait beaucoup de sacrifices », et grâce à « d’excellents professeurs à l’UQÀM ».

Me Santos Vieira se souvient notamment de l’enseignante Léa Fontaine à l’UQÀM, décédée il y a quelques années, qui lui a « donné la piqûre » et qui enseignait le Code du travail et tout ce qui a trait aux conventions collectives et à la syndicalisation.
2728

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires