Fusions et acquisitions

Et les champions des F&A sont…

Main image

Jean-francois Parent

2022-08-04 15:00:00

Quels cabinets ont effectué le plus de transactions dans la première moitié de l’année? Découvrez-le ici…

Source: Shutterstock et sites web des cabinets
Source: Shutterstock et sites web des cabinets
Le classique palmarès qui recense les activités transactionnelles des cabinets dans le marché des fusions et acquisitions vient d’être mis à jour par la firme MergerMarket pour la première moitié de 2022, soit les deux premiers trimestres clos le 30 juin dernier.

Si plusieurs cabinets canadiens sont présents un peu partout dans ce palmarès qui comptabilise les transactions dans toutes les régions du monde, Droit-Inc ne retient que ceux qui ont une présence à Montréal.

Fasken raffle l’or

Ainsi, pour la première moitié de 2022, c’est Fasken qui remporte la première place des cabinets en termes du nombre de transactions. Le cabinet affiche ainsi 96 transactions, dont le total s’élève à 12,8 milliards de dollars $US. En termes de valeur cependant, Fasken est au 20ieme rang dans le tableau…

Mais le cabinet se démarque hors de nos frontières, alors que Fasken se classe au 12e rang des cabinets pour toutes les Amériques, hors du Canada et des États-Unis, pour le nombre de transactions confirmées. Le cabinet a ainsi participé à 101 transactions de F&A totalisant 13,5 milliards $US.

Toutes les transactions relatées dans ce texte sont exprimées en dollars américains.

Osler se démarque

Toujours selon le nombre, Osler arrive deuxième au Canada, avec 79 transactions totalisant 18,9 milliards. Cela le classe 9e au chapitre de la valeur pour le Canada.

Notons cependant qu’Osler est le seul cabinet canadien qui se classe dans le top 20 mondial des cabinets en termes de valeur totale des transactions. Le cabinet affiche 86 transactions partout dans le monde, totalisant 94,5 milliards, se classant ainsi au 19e rang du prestigieux palmarès.

Osler affiche également des transactions en Irlande, dans l'Union européenne, aux États-Unis–où il est 16e en termes de valeurs avec 87 milliards de transactions–et ailleurs dans les Amériques.

Stikeman, Blakes et les autres

Stikeman ferme la marche du podium des cabinets évalués selon le nombre de transactions, arrivant en 3e position avec 65 transactions, pour une valeur totale de 14,4 milliards. Cette valeur place le cabinet au 19e rang canadien à ce chapitre.

Vient ensuite Blakes, dont les 40 transactions totalisant 11,6 milliards positionnent le cabinet en 4e place.

Bennett Jones clôture le Top 5 des cabinets en termes du nombre de transactions en en affichant 37, d’une valeur totale de 4 milliards.

Le top 20 de ce classement, toujours en fonction du nombre de transactions, comprend BLG, qui arrive au 7e rang avec 28 transactions (4,8 G$ US). Davies arrive 9e avec 26 transactions (8 G$ US), Norton Rose Fulbright 14e avec 15 transactions (3,4 G$ US), et Gowling WLG 16e avec 13 (1 G$ US).

Notons que Norton Rose Fulbright se démarque également en Angleterre, en Allemagne, en Pologne, au Moyen-Orient et Afrique, en Asie-Pacifique et en Australasie, tant pour le nombre de transactions que pour la valeur de ces dernières, selon les régions.

L’année McCarthy

Au 6e rang canadien en termes du nombre de transactions, avec 29 (7,8 G $US), le cabinet s’est aussi démarqué en Europe. Une transaction impliquant Benetton en Italie a ainsi tenu les avocats de McCarthy passablement occupés, puisqu’en avril, le cabinet annonçait être partie au rachat et à la privatisation par Benetton et le Blackstone Group de l’italienne Atlantia, pour une transaction chiffrée à 58 milliards d’euros.

Cela propulse le cabinet au 7e rang du palmarès transactionnel italien en termes de valeur, avec 1 seule participation évaluée, pour la partie dont s’occupait McCarthy, à 46 milliards $US.

En outre, le cabinet a participé à 6 transactions en Angleterre, d’une valeur totale de 8,8 milliards $US, au 15e rang des cabinets opérant en sol britannique.

Tout cela classe McCarthy au 11e rang des cabinets, en termes de valeur, pour les transactions en Europe pour la première moitié de 2022. Au total, le cabinet y a effectué 10 transactions pour une valeur globale de 55,2 milliards $US.
3886

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires