Nouvelles

Trivium déménage

Main image

Camille Dufétel

2022-11-15 13:15:00

Un cabinet d’avocats vient tout juste de déménager plusieurs de ses activités au pays des bleuets. Lequel ?

Me Marc-Antoine Cloutier et le notaire Hubert Claveau. Sources: Google Map et site web de Trivium
Me Marc-Antoine Cloutier et le notaire Hubert Claveau. Sources: Google Map et site web de Trivium
Triviüm, cabinet d’avocats et de notaires, réunit les 25 employés qui travaillaient à Arvida et à Chicoutimi au même endroit, à savoir dans de nouveaux locaux situés dans le centre-ville de Chicoutimi, à compter du 15 novembre, selon ''Le Quotidien''.

Fort de plus 50 avocats et notaires, ce cabinet s’installe rue Racine, et a investi environ 500 000 $ pour le déménagement et l’aménagement du nouveau bureau, qui lui permet de concentrer ses activités saguenéennes au même endroit.

« Ce nouvel emplacement central à tous nos clients sera bénéfique au rayonnement de Triviüm dans la région, et permettra à nos clients d’avoir accès à une expertise diversifiée au même endroit », a expliqué le notaire Hubert Claveau à ''Le Quotidien''.

Triviüm représente et conseille des PME et grandes entreprises, des associations, des municipalités, ainsi que des particuliers dans des domaines assez variés : droit du travail, droit agricole, droit de la famille, droit immobilier…

« C’est le début d’un nouveau chapitre palpitant assurant la croissance de nos activités et de notre impact significatif dans la région », a pour sa part assuré au média Me Marc-Antoine Cloutier, fondateur et président de Triviüm.

Les six places d’affaires du cabinet sont situées à Brossard, Chicoutimi, Jonquière, Laval, Rosemère et Saint-Jérôme.
2300

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires