Nominations

Changement de garde au Jeune Barreau de Montréal

Main image

Emilie Laperrière

2022-06-01 08:30:00

Le Jeune Barreau de Montréal a dévoilé les nouveaux membres de son conseil d’administration. Qui sont-ils?

Les 12 administrateurs élus. Source: LinkedIn
Les 12 administrateurs élus. Source: LinkedIn
Personne n’a retenu son souffle lors de l’Assemblée générale annuelle du Jeune Barreau de Montréal (JBM) le 26 mai dernier. Suite au désistement d’un candidat, l’ensemble des nouveaux administrateurs a été élu par acclamation. Le vote, qui devait avoir lieu du 19 au 26 mai, a donc été annulé.

La nouvelle présidente, Alexandra Paquette, avocate en droit carcéral chez Surprenant Magloé Paquette Avocats, a profité de l’occasion pour révéler les trois grands axes de son programme.

Au menu : une double mission au service de la diversité et de l’inclusion, la défense des intérêts des membres au service de la profession, et le rôle des jeunes avocats au service de l’accès à la justice.

Joey Suri commence quant à lui son mandat à titre de vice-président. Ce dernier est avocat chez Gowling WLG dans le groupe du droit des affaires. Le Barreau 2017 a siégé au JBM comme administrateur responsable du Comité Affaires publiques lors des deux derniers mandats.

Il a auparavant travaillé en tant que conseiller politique pour la ministre du Patrimoine canadien à Ottawa. Il lui prodiguait des conseils sur des questions relatives au Québec et sur certaines priorités nationales du gouvernement.

12 administrateurs élus

Catherine Boutin, qui pratique le droit civil et familial au Bureau d’aide juridique Côte-des-Neiges, devient administratrice. Elle siège sur le CA depuis trois ans. La Barreau 2013 occupait le poste de secrétaire-trésorière lors du dernier mandat, après avoir été responsable de l’ExtraJudiciaire pendant deux ans.

L’administratrice Andrée-Anne Dion pratique en défense criminelle au cabinet Shadley Bien-Aimé. La Barreau 2018 n’est pas non plus une nouvelle venue au CA. Elle était en charge du Comité Relation avec les membres pour les mandats de 2020-2022.

La Barreau 2019 Sophie Estienne fait partie du cabinet Sylvestre Painchaud et associés depuis 2021. Elle se spécialise notamment en litige commercial et civil.

Sensible aux enjeux sociaux, l'avocate Marie Flambard participe à la mission de la Société d’Habitation et Développement de Montréal, celle de préserver l’abordabilité du parc locatif, depuis 2020.

Avocat chez Deloitte Legal Canada, Nareg Froundjian est administrateur et responsable du Comité TI, qui organise la conférence Legal.IT et d’autres projets à saveur technologique. Dans sa pratique, il conseille des institutions canadiennes sur des enjeux de protection des données et d’encadrement des technologies.

Une avocate du Directeur des poursuites criminelles et pénales de Montréal joint aussi les rangs du JBM. Jeanne Gagné œuvre en effet dans l’équipe de violence conjugale depuis l’an dernier. La Barreau 2018 pratique en droit criminel depuis son stage.

Une spécialiste en litige civil et disciplinaire au sein du cabinet Sarrazin Plourde devient également administratrice. Alexandra Haiduc s’implique dans différentes organisations, notamment l’organisme Pro Bono Canada et les cliniques juridiques des universités Concordia et McGill.

Le CA compte désormais une experte en droit de l’environnement, municipal et administratif. Depuis 2018, l’avocate Gaëlle Obadia exerce dans le cabinet Fasken à Montréal, où elle représente différentes industries.

Gabrielle O’Reilly Patry travaille comme avocate pour le cabinet de Mélanie Chaperon, spécialisé en droit du logement. Depuis mai 2020, elle est l’administratrice du comité pro bono du JBM, qui offre plusieurs services gratuits à la population.

Pratiquant en litige immobilier et commercial depuis 2017, Ali Sbai a fondé son propre bureau trois ans plus tard. Il s’implique au JBM depuis son assermentation. Il était administrateur et responsable du comité Marketing pour le mandat de 2021-2022.

Au sein de Gasco Goodhue St-Germain, Maria-Christina Sorbo-Mayrand axe sa pratique sur la responsabilité civile, le droit des assurances et le droit administratif. La Barreau 2017 plaide régulièrement devant les différents tribunaux du Québec.

Le dernier et non le moindre administrateur est Fady Toban, avocat au sein du groupe litige chez Langlois Avocats à Montréal. Il concentre sa pratique en litige civil et commercial, droit administratif et droit disciplinaire.
4121

6 commentaires

  1. A
    A
    Organisation presque aussi inutile que le L'association du barreau canadien...

    • Me Mathieu
      Me Mathieu
      il y a 2 ans
      ah oui ?
      Vous direz ça aux justiciables qui bénéficent des nombreux services pro bono du JBM (médiation petites créances, clinique téléphonique bi-annuelle, juriconseil aux entreprises, mercredi j'en parle à mon avocat, etc.)

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 2 ans
      C'est pire
      Au moins le Barreau canadien a parfois des bonnes conférences. Cette organisation a pour but premier de remplir les CV de don CA. Complètement insipide.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 2 ans
      Et pourtant...
      ... et pourant la plupart des interventions et commentaires les plus pertinents et les plus fouillés en droit portant sur les projets de loi déposés à l'Assemblée Nationaleu du Québec au cours des dernières années l'ont été par la Division du Québec de lAssociation du Barreau canadien plutôt que par le Barreau du Québec!

    • A
      A
      Euh?
      Ça sert à quelque chose ces commentaires-là en situation de gouvernement majoritaire?

  2. A
    A
    Me Alexandra Haiduc est barreau 2020
    Elle est déjà "spécialiste" en litige et disciplinaire?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires