Nouvelles

Décès d’un notaire pionnier et passionné de théâtre

Main image

Didier Bert

2023-11-13 10:15:00

Un pionnier du notariat, comédien à ses heures, vient de décéder. Qui était-il?

Claude Robitaille n’est plus… Source: Côté Taschereau Samson Demers
Claude Robitaille n’est plus… Source: Côté Taschereau Samson Demers
Le notaire Claude Robitaille s'est éteint à l'âge de 85 ans.

Inscrit au Tableau de l'ordre de la Chambre des notaires du Québec en 1964, Me Claude Robitaille a été un pionnier en matière de copropriété indivise au Québec. En 1973, c'est lui qui réalise la première copropriété verticale de la province. Il est un des membres fondateurs du Conseil de la copropriété du Québec.

Claude Robitaille a enseigné aux étudiants au diplôme de droit notarial de l'Université Laval. Il a pris sa retraite en 2017, transmettant son greffe à Me Doris Couture au sein de l’étude Côté Taschereau Samson Demers.

Celui qui a pratiqué le notariat durant un demi-siècle aurait pu tout aussi bien choisir une autre voie professionnelle, celle du théâtre.

C’est que Claude Robitaille était aussi un amateur de théâtre, qu’il avait pratiqué avec passion et talent. Il a participé aux spectacles des Mécènes du Théâtre du Trident à Québec depuis les tout débuts de l’événement en 1996, et durant plus de vingt ans.

Le Théâtre du Trident lui rend hommage sur les réseaux sociaux. « Administrateur rigoureux, Claude a toujours su faire preuve de souplesse et de vision lorsque la situation l’exigeait. Rassembleur et dynamique comme pas un, il a dépassé le rôle administratif qui lui était imparti comme président de la Fondation du théâtre du Trident pour s’impliquer corps et âme dans notre activité-bénéfice. Ainsi, en tant que comédien pour la soirée des Mécènes, il a interprété plus d’une trentaine de rôles.

Monsieur Robitaille était un spectateur assidu, un critique pertinent, un ami fidèle, un ambassadeur hors pair et un mentor précieux ».

« Il était non seulement un oncle attachant, mais aussi un confrère émérite, toujours généreux de ses conseils avisés. Un gentleman affable, doté d'une vive intelligence et d'une grande culture. Il incarnait pour moi l'élégance la plus parfaite dans tous les sens du terme », salue le notaire Martin Grenier, sur la page de l’avis de décès.

« J'ai connu Monsieur Robitaille alors qu'il participait aux activités des Mécènes sur les planches pour soutenir la Fondation du Trident. C'était un homme chaleureux, curieux, ouvert aux autres et très généreux. Il a excellé dans toutes les prestations des Mécènes, ce qui me fait penser qu'il aurait pu connaître une superbe carrière sur les planches. Il a exercé sa fonction de notaire lorsque l'Union des artistes a acquis son espace sur la rue Saint-Vallier. Il a fait un travail impeccable », rend hommage Jack Robitaille.

Claude Robitaille laisse dans le deuil sa conjointe Vivian White, ses deux enfants Isabelle Robitaille et le journaliste Antoine Robitaille, ainsi que ses six petits-enfants.
1505

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires