Nouvelles

Ce cabinet se lance à l’international

Main image

Marie-ève Buisson

2022-08-22 14:15:00

Un cabinet canadien se joint à un groupe international en matière de propriété intellectuelle…

Me François Guay. Source: Site web de Smart & Biggar
Me François Guay. Source: Site web de Smart & Biggar
Le cabinet Smart & Biggar annonce aujourd’hui qu’il se joindra à IPH Limited, un groupe international de cabinets en propriété intellectuelle. Il s’agit de la première acquisition d’IPH en dehors de la région Asie-Pacifique. Cette idée de rejoindre un groupe international ne date pas d’hier pour Smart & Biggar.

« C’est quelque chose qu’on envisageait de faire depuis un certain temps, car la propriété intellectuelle est un domaine très international. La plupart de nos clients sont des entreprises qui épaulent des demandes de brevets dans plusieurs pays », explique Me François Guay, associé chez Smart & Biggar.

C’est le groupe IPH qui a approché le cabinet canadien. « Nous les connaissions déjà, car leurs cabinets sont très semblables au nôtre. Ce sont souvent de grandes boutiques de propriété intellectuelle centenaires, très réputées et qui ont des clients semblables à ceux que nous avons. On voyait là une très belle opportunité de se lancer à l’international », ajoute Me Guay.

Les nouvelles entités continueront de fonctionner sous le nom actuel de Smart & Biggar après la conclusion de la transaction, qui aura lieu en septembre 2022.

« Avant de conclure cette entente, nous savions que les cabinets du groupe IPH ont conservé leur autonomie et leur propre identité. Il est très important pour eux que l’on conserve notre nom et notre façon de gérer les choses », mentionne l’associé.

Enrichir l’offre de services

Pour Smart & Biggar, cette association leur permettra d’enrichir leur offre de services et de stimuler la croissance de leurs activités partout dans le monde. « Nous voulons prendre plus d’espace dans le marché canadien pour offrir nos services à un plus grand nombre de clients », ajoute Me Guay.

Pour le moment, le cabinet possède des bureaux situés à Montréal, Ottawa, Toronto, Vancouver et Calgary. « On sait aussi que certains de nos clients vont prendre de l’ampleur et vont ensuite demander des brevets dans plusieurs pays. Ce sera plus facile pour nous de les accommoder en ayant des cabinets associés à l’international ».

En devenant membre du groupe IPH, Smart & Biggar aura accès à un réseau d’expertise dans 25 pays de la région Asie-Pacifique. « Nous nous réjouissons de continuer à aider nos clients au Canada et dans le monde entier à protéger et à exploiter leur propriété intellectuelle et leurs actifs liés à la technologie », mentionne Matthew Zischka, associé directeur de Smart & Biggar.

De son côté, IPH se dit fier d’accueillir Smart & Biggar au sein de son groupe de cabinets. « Nous sommes ravis d’accueillir l’équipe de Smart & Biggar au sein d’IPH. Ce cabinet jouit d'une réputation internationale exceptionnelle à titre de cabinet spécialisé en PI au Canada », dit Andrew Blattman, directeur général et PDG d'IPH.
2339

1 commentaire

  1. Maitre PI
    Maitre PI
    il y a un an
    SMART VENDU A DES ÉTRANGERS
    NON, le cabinet ne se lance pas "a l'internationale"... le cabinet a été vendu à une grande société publique étrangère. Les associés canadiens du cabinet sont maintenant des employés de cette grande société australienne et ils devront envoyer leurs dossiers étrangers à d'autres filiales de cette même société. Ils ne peuvent plus chercher le meilleur cabinet étranger pour servir leurs clients. Ce n'est absolument pas mieux du point de vue de leurs clients.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires