Nouvelles

La productivité des cabinets américains touche son plus bas

Main image

Didier Bert

2023-08-23 10:15:00

Les cabinets américains ont trop d’avocats: la productivité est en chute.

 Source:Mojo_cp Canva
Source:Mojo_cp Canva
Après avoir recruté massivement des avocats jusqu’à la fin de l’année 2022, les cabinets américains vont bientôt se demander comment les occuper…

C’est que la productivité des avocats a atteint son niveau le plus bas. Au cours du premier semestre 2023, les avocats américains ont enregistré une moyenne de 1 538 heures facturables, soit près de 9 % de moins qu'au premier semestre de 2021.

Cela équivaut à une perte de 150 heures facturables par avocat en deux ans, indique un nouveau rapport de Wells Fargo qui a analysé les données de l'industrie juridique auprès de plus de 130 cabinets, dont 66 des cabinets américains les plus rentables, rapporte Reuters.

« Nous n'avons jamais vu de chiffres aussi bas », a commenté Owen Burman, consultant principal du groupe Wells Fargo qui a mené l’enquête.

La demande a tellement chuté que les cabinets comptent désormais beaucoup trop d’avocats. Dans ce contexte, si certains cabinets ont commencé à licencier des avocats, d'autres préfèrent encore attendre que le marché retrouve des couleurs. Les cabinets d'avocats parient que le marché des fusions et acquisitions s'améliorera au cours du second semestre de 2023.

Et malgré ce fort recul de la productivité, les cabinets continuent même globalement de recruter, puisque le nombre d'avocats employés à temps plein dans les cabinets étudiés a augmenté de 3,9 % au premier semestre de l’année.

La bonne nouvelle pour les cabinets est qu'ils ont quand même réussi à augmenter leurs revenus de 4,4 % au cours du premier semestre 2023. Leur recette? Ils ont augmenté leurs taux de facturation. Et pas qu’un peu… Wells Fargo a observé une des plus fortes hausses jamais vues.

Pourtant, la hausse des tarifs n'a pas permis aux cabinets de connaître la même croissance des revenus qu'au premier semestre 2022, quand elle s’établissait à 5,7 %.

Avec des avocats et des associés en plus grand nombre, et une moindre croissance des revenus, le bénéfice par associé a reculé de 1,3 %.

Ce recul mettra-t-il fin à la patience des directions des cabinets?



2241

1 commentaire

  1. Robin des villes
    Robin des villes
    il y a 10 mois
    Ça sent le roussi
    Les cabinets qui ont gonflé astronomiquement les salaires dans les dernières années pour embaucher massivement vivront la même chose. Tout est plus cher aussi pour leurs clients qui n'ont plus envie des factures salées nécessaires pour payer les gros gros gros salaires et les bureaux (vides) du centre-ville. La disette s'en vient. La modération aurait peut-être eue un goût moins amer.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires