Nouvelles

Une autre action collective contre un diocèse!

Main image

Marie-ève Buisson

2023-11-23 10:15:00

Une demande d’action collective a été intentée contre un autre diocèse. Qui sont les avocats?

Mes Virginie Dufresne-Lemire, Alain Arsenault, Antoine Duranleau-Hendrickx et Imane Melab. Source: Arsenault Dufresne Wee
Mes Virginie Dufresne-Lemire, Alain Arsenault, Antoine Duranleau-Hendrickx et Imane Melab. Source: Arsenault Dufresne Wee
Une demande d’action collective a été intentée le 21 novembre dernier contre le diocèse de Saint-Jérôme-Mont-Laurier pour des « agressions sexuelles commises entre 1940 et aujourd’hui ».

Le requérant Paul Dancause Jr. est un homme âgé de 72 ans qui aurait été agressé sexuellement par le prêtre Maurice Valois lorsqu’il était âgé de 14 ou 15 ans.

Les agressions sexuelles auraient occasionné chez lui « des dommages importants », notamment un rejet important de la religion catholique, des difficultés de sommeil, des cauchemars, de l’anxiété importante, des problèmes de dysfonction sexuelle et des problèmes familiaux.

Ces mêmes agressions auraient créé un calvaire dans la vie quotidienne du demandeur. Ce dernier aurait d’ailleurs subi une dépression majeure dans les années 1990 et aurait fait deux tentatives de suicide.

Ici, les membres du groupe sont:

« Toutes les personnes ayant été agressées sexuellement par un membre du clergé, un employé ou un bénévole, laïc ou religieux, se trouvant sous la responsabilité de L’Évêque catholique romain de Saint-Jérôme-Mont-Laurier et/ou de la Corporation épiscopale catholique romaine de Mont-Laurier durant la période comprise entre le 1ᵉʳ janvier 1940 et le 1ᵉʳ juin 2022, de même que leurs héritiers et ayants droit ».

Les avocats représentant Paul Dancause Jr. et les membres du groupe sont Mes Virginie Dufresne-Lemire, Alain Arsenault, Antoine Duranleau-Hendrickx et Imane Melab.

Le requérant réclame une somme de 300 000 $ à titre de dommages non pécuniaires pour les préjudices découlant des agressions sexuelles dont il aurait été victime de la part de leur préposé, le prêtre Maurice Valois.

Il réclame également la somme de 150 000$ à titre de dommages-intérêts punitifs.

En date du dépôt de l’action collective, six personnes qui auraient été victimes d’un membre du diocèse ont contacté le cabinet pour s’inscrire.
2258

1 commentaire

  1. A
    A
    «Poursuivre des curés morts, c'est pas payant» - A. Arsenault

    https://www.droit-inc.com/article44411-Les-avocats-trop-gourmands

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires