Nouvelles

Anciens collègues, ils fondent leur propre cabinet

Main image

Camille Dufétel

2023-06-14 13:15:00

Trois ex-collègues d’un même bureau s’associent pour fonder leur cabinet à Québec. Une quatrième ex-collègue se joint à eux comme avocate salariée. Qui sont-ils ?

Mes Catherine Leblanc, Maude Hurtubise, Pierre-Luc Laroche et Anne-Frédérique Dulac-Lemelin. Source: LinkedIn
Mes Catherine Leblanc, Maude Hurtubise, Pierre-Luc Laroche et Anne-Frédérique Dulac-Lemelin. Source: LinkedIn
Me Catherine Leblanc, Me Maude Hurtubise et Me Pier-Luc Laroche, anciens collègues chez Brodeur Prémont Lavoie avocats inc. à Québec, viennent tout juste de s’associer pour fonder leur propre cabinet dans la même ville, Leblanc Hurtubise Laroche avocats.

Le cabinet situé sur Grande Allée Est demeure dans le même créneau, soit le droit des personnes et de la famille, le droit de succession et le droit de la jeunesse.

Me Anne-Frédérique Dulac-Lemelin, Barreau 2019, se joint comme avocate salariée auprès des trois associés.

L’idée de fonder leur cabinet ensemble s’est faite de manière très progressive. En décembre dernier, Me Leblanc, associée en droit familial, avait quitté son cabinet où elle travaillait depuis plus de 12 ans et s’était lancée à son compte.

Droit-Inc en avait d’ailleurs parlé. La Barreau 2011 ne souhaitait pas nécessairement pratiquer seule, mais n’imaginait pas alors la possibilité que plusieurs anciens collègues la rejoignent.

« Je n’avais pas de plan précis en tête, j’attendais de voir ce qui allait venir à moi », souligne-t-elle.

« Un signe »

Me Laroche précise quant à lui qu’avec Me Dulac-Lemelin et Me Hurtubise, ils avaient déjà dans l’idée de se lancer à leur compte, sans qu’il s’agisse nécessairement de quelque chose de concret.

« Ça faisait quelques mois qu’on avait ces discussions, note celui qui a travaillé près de quatre ans dans son ancien cabinet alors composé d’une douzaine d’avocats. Mais c’est sûr que quand on a appris, avec l’ensemble des autres avocats, le départ du cabinet de Catherine le 12 décembre 2022, on était sous le choc. »

Il ajoute que cette dernière n’était pas au courant de leurs discussions.

« Catherine était associée, on ne voulait pas la mettre dans cette situation délicate, explique-t-il. Du moment qu’on a appris qu’elle quittait, on s’est dit que c’était peut-être un signe. Ça nous a poussés à approfondir des réflexions qu’on avait déjà entre nous. »

Me Laroche souligne la relation de travail mais aussi d’amitié que Me Hurtubise, Me Dulac-Lemelin et lui-même, ont développée avec Me Leblanc au fil des années. Et qui les a menés à ce projet commun.

Me Hurtubise, Barreau 2013, travaillait par exemple depuis plus de 10 ans avec Me Leblanc.

Des valeurs communes

Concernant l’envie de fonder un cabinet ensemble, Me Laroche insiste sur les valeurs communes qu’il partage avec ses deux associées.

« Travailler à son compte offre une liberté qu’on a peut-être moins lorsque l’on est dans un grand cabinet, et je trouvais que Catherine, Maude et moi avions des valeurs similaires ».

Il cite l’entraide, la collaboration, la compréhension, le travail d’équipe et l’empathie. Ils se sont rapprochés de Me Leblanc en février, pour parler de la possibilité de fonder ce cabinet. Le projet s’est alors concrétisé dans la foulée.

Les trois associés et Me Dulac-Lemelin, ainsi que deux adjointes, composent actuellement ce nouveau cabinet. L’équipe dit avoir eu la chance de trouver rapidement des locaux, avec des espaces déjà meublés, ce qui leur a « facilité la vie ».

Concernant la tarification, Me Laroche, par exemple, dit avoir établi le même taux horaire que dans son ancien bureau, tout comme ses collègues.

Quant au fait de trouver de nouveaux clients et de faire connaître leur cabinet, étant tous déjà implantés depuis quelques années dans leur domaine à Québec, les associés précisent avoir déjà leur réseau.

À cela s’ajoute le bouche-à-oreille de leurs clients et les références faites par des confrères ne pratiquant pas nécessairement dans le même domaine.

Selon Me Laroche, leur force, par rapport à d’autres cabinets dans le même domaine, est leur cohésion d’équipe et le fait qu’ils travaillent beaucoup leurs dossiers ensemble et s’en parlent.

« On est des avocats dynamiques avec une bonne formation dans nos domaines, qui se complètent bien », poursuit-il.

Me Hurtubise précise par exemple que Me Laroche fait beaucoup de droit de la jeunesse, tandis qu’elle et Me Leblanc se consacrent particulièrement au droit de la personne et au droit de la famille.

Me Leblanc et Me Dulac-Lemelin prennent par ailleurs des dossiers en anglais.

Spécialisations

Cher Brodeur Prémont Lavoie avocats inc., les avocats travaillaient déjà sur des cas de divorces et de séparations, de gardes d’enfants, de fixation de pension alimentaire, de régimes de protection, de litiges successoraux et de partage d’indivision, entre autres.

Barreau 2017, Me Laroche fait partie du conseil d'administration du Jeune Barreau de Québec depuis six ans. Il y occupe actuellement le poste de vice-président.

Entre autres implications, Me Hurtubise s’implique depuis cinq à six ans pour la Société canadienne du cancer, dans le cadre de la campagne de la jonquille.

Rappelons par ailleurs que Me Leblanc, qui enseigne à l’Université Laval et à l’École du Barreau, est aussi très impliquée en termes de bénévolat.
5467

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires