Campus

Soutenir des jeunes de la DPJ dans leur parcours en droit

Main image

Camille Dufétel

2023-03-15 13:15:00

Un nouveau partenariat vient d’être lancé par deux fondations pour appuyer des jeunes de la DPJ qui étudient ou souhaitent étudier en droit. Lesquelles ?

Me Anne-Marie Poitras. Source: LinkedIn
Me Anne-Marie Poitras. Source: LinkedIn
La Fondation du Barreau du Québec et celle des jeunes de la DPJ viennent d’annoncer une collaboration visant à soutenir des jeunes qui en ont besoin dans leur parcours en droit.

Pour cette année, ce sont au total quatre jeunes de la DPJ, âgés entre 17 et 23 ans, qui bénéficient de ce soutien. Parmi eux, deux se sont inscrits à un baccalauréat en droit et deux autres sont en technique juridique.

Ce partenariat pourra aussi soutenir des jeunes de la DPJ à l’école du Barreau et à la maîtrise.

Soutien financier

Aujourd’hui en deuxième session d’un baccalauréat en droit, l’un des jeunes soutenus dans le cadre de cette collaboration a vu sa vie être bousculée à partir de la troisième année du primaire, alors qu’un premier signalement était effectué pour violence conjugale chez lui, relate la Fondation du Barreau.

Toujours selon la Fondation, l’étudiant préférant rester anonyme avait à l’époque développé des troubles du comportement importants. Au début de sa sixième année, il avait été placé un an en centre jeunesse pour apprendre à gérer ses comportements violents.

Il estime que l’école l’a empêché de passer de jeune de la DPJ à jeune contrevenant, raconte aussi la Fondation, qui a accepté son dossier pour étudier en droit, tandis que l’aspect financier le bloquait dans ses aspirations.

La Fondation du Barreau dit assumer ses frais de scolarité, ses livres, une tablette qui sert pour ses nombreuses lectures, le montant demandé comme loyer, des vêtements pour se sentir en confiance lors de moments professionnels, en plus d’une aide pour son épicerie.

Partenariat sur fond d’inquiétude

Alors que la Fondation du Barreau fête ses 45 ans, Me Anne-Marie Poitras, cheffe de sa direction, confiait il y a peu à Droit-Inc être inquiète pour son avenir.

Car pour rappel, en vertu de la Loi 25, le Barreau du Québec va devoir obtenir le consentement de ses membres avant de transférer leurs informations professionnelles inscrites au Tableau de l’Ordre à ses organismes affiliés, dont la Fondation du Barreau du Québec.

Dès le prochain renouvellement de l’adhésion annuelle au Barreau du Québec, qui arrive incessamment sous peu, la Fondation ne pourra plus recevoir cette information de base sans le consentement des membres du Barreau, qui devront cocher une case pour l’accepter ou non.

C’est précisément grâce à ces informations que la Fondation peut entre autres partager ses programmes et projets, et solliciter un engagement. Me Poitras estime qu’une visibilité amoindrie aura un impact sur les revenus nécessaires à la réalisation de sa mission.

La Fondation explique que ce partenariat avec la Fondation des jeunes de la DPJ s’inscrit d’une part dans son orientation jeunesse 2022-2025, et d’autre part, dans la continuité de son programme de bourses.
3077

3 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    PL 25 ou positionnement stratégique
    Je ne sais pas si c'est le PL 25 qui menace la Fondation ou simplement le fait que le positionnement stratégique est loin d'être distinctif dans un environnement où il existe une multitude de fondations. Tout ceci pour, au contraire, être l'occasion d'effectuer un pivot!

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    ça rappelle un programme d'insertion de la Banque BNP Paribas
    Il s'agissait d'intégrer "des jeunes de cités" dans le marché du travail. La banque avait placé ces jeunes au comptoir, d'où ils avaient plein accès aux comptes des clients. Ce programme n'a pas duré longtemps...

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Pas seulement les jeunes de MONTRÉAL
    Bonjour,

    J'espère que tous les jeunes du Québec pourront bénéficier de la générosité de la Fondation du Barreau.

    La fondation des jeunes de la DPJ est une fondation régionale de Montréal. Il existe 13 autres fondations ayant la même mission à travers le Québec. www.aidonslesjeunes.com

    Merci aux noms de tous les jeunes.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires