Nouvelles

Vague de licenciements dans les cabinets américains

Main image

Didier Bert

2023-06-16 10:15:00

Les mises à pied s’accumulent dans les grands cabinets aux États-Unis.

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Deux grands cabinets américains viennent allonger la liste des licenciements d’avocats.

Le cabinet Reed Smith a annoncé la réduction de ses effectifs, soit 30 avocats et 20 membres du personnel de soutien, en réponse à la baisse de la demande de services juridiques, rapporte Reuters. Ces licenciements correspondent à moins de 2 % de la main d'œuvre du cabinet.

Vingt-quatre heures plus tôt, c’est le cabinet Orrick Herrington & Sutcliffe qui a licencié 40 avocats et 50 employés de soutien. Cela représente 6 % de ses effectifs mondiaux.

D’autres grands cabinets d’avocats licencient des avocats depuis la fin de l’année 2022, à savoir Cooley, Dechert, Goodwin Procter et Bryan Cave Leighton Paisner. Cooley propose même une prime de 100 000$ à ses futures recrues pour rejoindre le cabinet un an plus tard que prévu.

Au premier trimestre 2023, l’activité mondiale des fusions et acquisitions est tombée à son niveau le plus bas depuis dix ans. La valeur totale de ces transactions a connu une chute de 44 % en un an.

La hausse des taux d'intérêt, l'inflation élevée et les craintes de récession ont douché les projets de transactions aux États-Unis et dans la plupart des pays.

Or, en 2021 et 2022, les grands cabinets avaient massivement recruté pour faire face au rebond de la demande en services juridiques.
3087

2 commentaires

  1. Inconnu
    Inconnu
    il y a 11 mois
    Photo
    C'est drôle pour un article de licenciement vous décidez de mettre un photo d'une personne racisé mais quand il s'agit de bonne chose vous mettez d'autres personnes , sa porte à confusion.Il aurait fallu pas mettre de photo du tout.

  2. Avocat
    Inclusion
    L'égalité et l'inclusion ça va des deux bords.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires