Nouvelles

Deux semaines de grève en avril pour les avocats de l’aide juridique

Main image

Radio -canada

2023-03-20 10:40:00

Les régions de Montréal, de Laval, des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie seront touchées par la grève.

Justine Lambert-Boulianne. Sources: LinkedIn et Radio-Canada / Rémi Tremblay
Justine Lambert-Boulianne. Sources: LinkedIn et Radio-Canada / Rémi Tremblay
À défaut d'une entente sur la parité salariale, les syndicats d'avocats de l'aide juridique affiliés à la CSN déclencheront à nouveau la grève pendant deux semaines en avril prochain, ont-ils annoncé vendredi par communiqué.

La principale revendication du groupe syndical demeure la parité salariale de l'aide juridique avec les procureurs de la Couronne. Plus précisément, le gouvernement refuserait d'octroyer les mêmes augmentations salariales aux deux entités en question, selon les syndicats, omission qui effrite de plus en plus leur patience.

« Malgré toutes les démonstrations nécessaires, nos vis-à-vis sont incapables de nous assurer du maintien de cette parité », a ajouté la présidente du Syndicat de l'aide juridique de Montréal et Laval–CSN, Justine Lambert-Boulianne.

Le gouvernement veut « adresser la question à un comité composé de représentants d’autres groupes d’avocats du gouvernement, qui ne font pas le même travail que l’aide juridique, à savoir plaider le même dossier, devant le même juge, dans la même cour, devant un procureur de la Couronne », a soutenu un membre de la CSN en entrevue avec Radio-Canada.

De nouveaux joueurs se sont ralliés à la cause. De fait, les avocats de l'aide juridique de la Mauricie–Centre-du-Québec et du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont quitté la Fédération des avocates et avocats de l'aide juridique du Québec (FAAJQ), qui aurait « compromis » la parité salariale avec la Couronne dans une entente de principe signée en 2022, afin de rejoindre les troupes juridiques membres de la CSN.

« Alors que le système de justice craque déjà de partout, c'est l'accès à la justice que le gouvernement vient attaquer en s'en prenant au réseau de l'aide juridique », a déploré Hugo Caissy, président du syndicat du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Le syndicat s'adressera à la magistrature afin que les auditions prévues durant la période de débrayage soient reportées.

Les régions de Montréal et de Laval, ainsi que celles des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, seront touchées par la grève. « Le Syndicat du centre communautaire juridique Rive-Sud tiendra pour sa part un vote de grève lundi prochain », est-il indiqué dans le communiqué.

Le renouvellement d'un mandat de grève avait été voté grâce à l'appui de 97 % des syndiqués de Montréal le 28 décembre 2022, un jour après avoir achevé cinq journées de débrayage.

Les grévistes avaient été menacés de « sanctions disciplinaires s’ils ne se montraient pas disponibles en fonction des horaires des Fêtes imposés par l’employeur », peut-on lire dans un texte publié sur le site de la CSN datant du 28 décembre.

Un total de 250 avocats sont représentés par les syndicats de l'aide juridique affiliés à la CSN.
2385

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires