Nouvelles

Des citoyens montréalais inondés poursuivent la Ville

Main image

Stéphane Tremblay

2023-04-06 10:15:00

Une demande d’action collective a récemment été déposée contre la Ville de Montréal par des citoyens victimes d’inondations majeures. Les avocats sont?

Me Charles O'Brien. Source: Facebook et Youtube
Me Charles O'Brien. Source: Facebook et Youtube
Représentés par Me Charles O'Brien du cabinet Lorax Litigation, six résidents de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve ont entamé cette démarche juridique contre le maire de l'arrondissement, la mairesse de Ville-Marie et la Ville de Montréal.

Les demandeurs : Etienne Bouchard-Lamontagne, Mireille Dufresne, Véronique St-Onge, Julie Desrosiers, Odile Nachbauer et Chantal Lanthier estiment que l'arrondissement et la ville ont une responsabilité dans les inondations à la suite de pluies torrentielles subies le 13 septembre dernier, qui ont causé des pertes matérielles et financières importantes, ainsi qu'un « stress extrême ».



Les avocats de la partie défenderesse sont Mes Charlotte Richer Lebeuf et Chantal Bruyère de Gagnier Guay Biron.

Les plaignants soutiennent que ces inondations se produisent de façon récurrente depuis 2012, sans que des mesures suffisantes soient prises pour prévenir leur répétition. Ils accusent notamment la vétusté du système d'égouts de l'arrondissement datant de l'année 1900 d'être à l'origine de ces inondations.

Les victimes d'inondations ont également déclaré que la Ville de Montréal et l'arrondissement MHM ont souvent blâmé les changements climatiques ou les résidents eux-mêmes pour les inondations. Ils auraient systématiquement vu leurs demandes de dédommagement refusées.

La demande d'action collective a été déposée à la Cour supérieure et vise à faire pression sur les autorités pour qu'elles agissent afin de prévenir de futures inondations. Les demandeurs réclament des dédommagements allant de 15 000$ à 45 000$, selon le nombre d'inondations subies, ainsi que des compensations pour les coûts d'assurance supplémentaires ou pour les membres ne parvenant plus à être assurés.

Une somme de 10 000$ est aussi demandée pour chaque année au cours de laquelle ils ont été victimes d’une inondation, en plus de 25 000$ pour dommages moraux.

Les plaignants espèrent que leur action pourra contribuer à une résolution plus efficace de ce problème, avec de nouvelles mesures pour prévenir et qu’elle permettra aux victimes d’inondations d’être mieux soutenues et dédommagées à l’avenir.
1890

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires