Nouvelles

Un nouveau plan d’action pour réduire les délais judiciaires

Main image

Sonia Semere

2023-07-17 12:00:00

Les principaux acteurs du milieu de la justice vont bientôt être réunis pour mettre en œuvre des solutions concrètes afin de réduire les délais judiciaires.

Le ministre de la Justice et procureur général Simon Jolin-Barrette. Source: Radio-Canada
Le ministre de la Justice et procureur général Simon Jolin-Barrette. Source: Radio-Canada
Le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, a annoncé dans un communiqué de presse qu’il allait réunir cet été les principaux acteurs du milieu de la justice dans le cadre des travaux de la Table Justice-Québec.

L'objectif ? Favoriser la mise en œuvre de solutions concrètes et durables pour réduire les délais judiciaires en matière criminelle et pénale.

Ce plan d’action fait suite au terrain d’entente trouvé entre le ministre de la Justice et la juge en chef, Lucie Rondeau.

L'honorable Lucie Rondeau. Source: Archives
L'honorable Lucie Rondeau. Source: Archives
La Table devra notamment recenser et actualiser les bonnes pratiques mais également identifier les actions pouvant être réalisées et dont les effets peuvent être mesurés.

« C'est en travaillant ensemble et en mettant en commun nos efforts que nous pourrons offrir à la population québécoise un système de justice qui fonctionne efficacement, qui est accessible et surtout qui est humain », a déclaré Simon Jolin-Barrette.
2601

2 commentaires

  1. Jean H. Gagnon, Ad.E., Méd.A., Arb.A.
    Jean H. Gagnon, Ad.E., Méd.A., Arb.A.
    il y a 9 mois
    S.V.P.: N'oublions pas cette fois la médiation, l'arbitrage et les autres outils de PRD
    C’est au moins un premier pas…

    J’espère de tout cœur que cette Table Justice-Québec comprendra un ou, encore mieux, quelques professionnels du monde de la médiation, de l’arbitrage et des autres modes de PRD.

    Comme ils le font déjà dans beaucoup (et de plus en plus) de juridictions à travers le monde, la médiation, l’arbitrage et les autres modes de PRD peuvent jouer un rôle de premier plan autant aux fins de réduire les délais judiciaires que les coûts d’accès à la justice.

    Le Québec est aujourd’hui en queue de peloton à l’échelle mondiale quant à l’utilisation de la médiation, de l’arbitrage et des autres modes de PRD.

    Il est grandement temps de corriger ce retard qui cause un grave préjudice à tous les justiciables et à tous les acteurs de notre système de justice.

    C’est donc là un rendez-vous à ne pas manquer entre le système judiciaire et les outils de PRD.

    Jean

  2. Paul
    Ramenez le Droit Canon au Coeur du Québec !!
    Chers lecteurs,

    En tant que descendant de Jean Talon, intendant, je voudrais vous présenter les avantages évidents du droit canon. Le droit canon est un système juridique qui a été développé par l’Église catholique pour réglementer et organiser les affaires internes de cette institution. Voici quelques raisons pour lesquelles le droit canon est promouvant :

    1. Stabilité et continuité : Le droit canon repose sur des principes et règles établis depuis des siècles. Cette stabilité garantit une certaine cohérence dans la prise de décision et permet une continuité dans la gestion de l’Église. Cela a permis à l’Église de se développer et de résister aux changements tumultueux de l’histoire tout en maintenant son identité.

    2. Protection des droits : Le droit canon protège les droits des membres de l’Église, des fidèles, des clercs et des religieux. Il établit des procédures équitables pour résoudre les conflits et prévenir les abus de pouvoir. Grâce au droit canon, chaque individu peut faire valoir ses droits au sein de l’Église, ce qui favorise la transparence et la justice.

    3. Contribution à la justice sociale : Le droit canon promeut également la justice sociale. En plaçant une forte emphase sur la dignité humaine et le bien commun, il encourage la solidarité et l’engagement envers les plus vulnérables de la société. Le droit canon a notamment joué un rôle essentiel dans l’instauration des institutions caritatives et dans l’élaboration de principes éthiques dans plusieurs domaines, tels que la santé, l’éducation et l’environnement.

    4. Universalité et guidage moral : Le droit canon s’applique universellement à tous les fidèles de l’Église catholique, indépendamment de leur nationalité ou de leur origine ethnique. Ainsi, il crée une communauté mondiale fondée sur des principes communs, renforçant ainsi la cohésion de l’Église et son rôle d’institution morale de premier plan.

    En résumé, le droit canon offre stabilité, protection des droits, justice sociale et universalité. Sa longue histoire et sa capacité à guider l’Église catholique tout en promouvant des valeurs universelles en font un système juridique promouvant dont les avantages sont clairement visibles.

    Cordialement,

    Paul

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires