Nouvelles

Le nouveau boss de BLG!

Main image

Marie-ève Buisson

2023-07-18 15:00:00

Un avocat ayant plus de 20 ans d'expérience devient directeur du cabinet Borden Ladner Gervais à Montréal…

Vincent Frenette. Source: BLG
Vincent Frenette. Source: BLG
Vincent Frenette passe d’associé chez Borden Ladner Gervais à directeur de cabinet de Montréal.

« Je suis très touché de la confiance de mes associé.e.s, qui m'ont élu associé-directeur du bureau de Montréal de BLG. C’est un honneur de prendre la relève dans ce rôle stratégique, occupé tour à tour au cours des 17 dernières années par 2 grands leaders, John Murphy et plus récemment André Dufour. Je continuerai bien sûr à servir nos clients dans ma pratique de financement, tout en relevant ce nouveau défi », a-t-il écrit sur LinkedIn.

Pour l’occasion, Me Frenette s’est confié à Droit-Inc sur ses nouvelles fonctions en tant que directeur de cabinet.

Vous travaillez chez BLG depuis près de 20 ans. Qu’aimez-vous de ce cabinet?

Je pense qu’il y a beaucoup d’excellents cabinets à Montréal, mais il s’agit de trouver celui dont la culture nous convient le mieux. Dans le cas de BLG, j’ai trouvé une culture qui est très entrepreneuriale, mais aussi très collégiale.

Ici, les gens travaillent toujours en équipe. C’est probablement ce qui m’a le plus attiré. J’ai aussi beaucoup apprécié leur réputation dans le secteur du financement.

Avez-vous toujours voulu devenir directeur de cabinet?

J’ai toujours eu un intérêt pour la gestion. Toutefois, ce n’était pas nécessairement un but pour moi de devenir directeur de cabinet.

Ce qui m’a motivé à prendre cette décision, c’est de voir toute la confiance que les associés avaient envers moi. Je pense aussi que mon tempérament m’a poussé à vouloir accepter un poste de direction.

Quel est votre plan de match pour les prochaines années?

Je souhaite que le cabinet se conforme à de nouvelles politiques afin de mieux faire face aux réalités du travail, comme le travail à distance ou hybride.

Je souhaite également que toutes les équipes restent engagées afin de maintenir une culture entrepreneuriale, mais aussi très collégiale.

Aussi, je souhaite que notre cabinet reste à l’affût des nouvelles tendances juridiques et technologiques. Nous allons surveiller tout ce qui touche l’intelligence artificielle, la sécurité des données et les obligations de conformité.

Quels sont les domaines de pratique où il y a le plus d’action présentement?

C’est difficile d’identifier les pratiques qui sont les plus importantes en ce moment. Je ne vois pas de secteurs plus faibles dans la pratique du droit.

Par contre, certaines pratiques comme la protection de la vie privée, la cybersécurité, les infrastructures, les services financiers demandent en ce moment plus de ressources. On va définitivement donner tous les outils nécessaires à nos équipes pour se développer.

Planifiez-vous d’agrandir votre équipe?

On ne va pas grandir pour grandir. Nous allons le faire dans les secteurs où il y a effectivement un besoin de le faire. Pour le moment, on n’a pas de plan pour augmenter notre nombre d’avocats. Nous sommes déjà un bureau dominant au niveau du nombre de professionnels.

Quels sont les enjeux auxquels fait face BLG?

Il faut définitivement faire face à la concurrence accrue au niveau du recrutement de personnel. Le mieux que l’on puisse faire en tant qu’employeur est d’être le plus accommodant possible. Je pense que de garder nos employés engagés et heureux dans leur milieu de travail est la meilleure recette pour développer une bonne équipe.

Il faut aussi être en mesure de donner des défis de manière régulière à notre équipe pour les garder concentrés. On doit aussi faire face à une économie qui est maintenant beaucoup plus équilibrée que lors de la pandémie. Il y a présentement beaucoup de travail en insolvabilité et en restructuration.
6192

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires