Distinctions

Les sept "Leaders de demain"

Main image

Daphnée Hacker-b.

2012-11-23 15:00:00

Juges, doyens et avocats seniors sont venus en grand nombre se mêler à leurs jeunes collègues hier soir, pour rendre hommage au travail accompli par les sept "Leaders de demain".

Marie Cousineau, présidente de l'AJBM
Marie Cousineau, présidente de l'AJBM
Une atmosphère à la fois électrique et décontractée régnait dans le Salon urbain de la Place des Arts lorsque Marie Cousineau, la présidente de l’Association du Jeune Barreau de Montréal (AJBM), s’est emparée du micro pour s’adresser aux quelque 200 invités.

« Les finalistes sont tous si passionnés qu’ils nous poussent à devenir de meilleurs avocats! », a-t-elle lancé d’entrée de jeu. Elle a rappelé au passage que cette année, c’était plus de 100 noms qui avaient été soumis au comité de présélection.

Le juge François Rolland en compagnie d'Elizabeth Corte
Le juge François Rolland en compagnie d'Elizabeth Corte
Lorsque la liste a été réduite à 21 candidatures dans 7 catégories, les membres du jury se sont réunis pour délibérer. Le juge François Rolland a présidé le jury, dont les membres ont été agréablement surpris de découvrir la nouvelle catégorie « Carrière alternative ».

« Nous sommes heureux de préconiser un changement de culture en soulignant pour la première fois le travail d’avocats qui ont excellé dans des domaines non conventionnels », a déclaré le juge en chef de la Cour supérieure du Québec, arborant son traditionnel nœud papillon.

Quant à l’animateur de la cérémonie, c'était nul autre que l’humoriste Jean-Thomas Jobin, dont les plaisanteries absurdes ont été relativement bien accueillies par les convives.

L'animateur de la soirée, l'humoriste Jean-Thomas Jobin
L'animateur de la soirée, l'humoriste Jean-Thomas Jobin
Quelques minutes avant le début du Gala, M. Jobin a avoué ne jamais s’être adressé à une foule composée exclusivement de juristes. « C’est mon dépucelage avec le monde juridique ! », a-t-il déclaré à la blague.

Entre les bulles de champagne et les succulents canapés, l’ambiance était à la fête, mais surtout à la reconnaissance des réalisations des lauréats, qui ont tous été salué de chaleureux applaudissements.



Et les gagnants sont…

Me Haiyan, Zhou: Prix pratique en contentieux/juriste de l’État
Me Haiyan, Zhou: Prix pratique en contentieux/juriste de l’État
Une constatation vient à l'esprit lorsqu’on analyse les gagnants : ils ont tous eu à soulever des montagnes et à relever des défis incroyables qui illustrent la passion qu’ils vouent à leur travail.

Me Louis Dessureault: Prix droit familial
Me Louis Dessureault: Prix droit familial
Qu’il s’agisse d’immigrer au Canada, comme Haiyan Zhou avec le prix Contentieux/Juriste d’État, qui est rapidement devenue indispensable à l’expansion aérospatiale de Bombardier en Chine, ou de devoir plaider une cause d’enlèvement d’enfant international en cour supérieure comme Louis Dessureault, d'Hendy Greenberg, gagnant du prix Droit familial.

Me Lida Sara Nouraie: Prix droit criminel et pénal
Me Lida Sara Nouraie: Prix droit criminel et pénal
D’autres enseignent leur passion pour la présomption d’innocence aux plus jeunes en plus d’être impliqués dans une myriade de méga-procès, comme Lida Sara Nouraie, de Desrosiers Joncas Massicotte, lauréate de la catégorie Droit
Me Marilyn Leblanc: Prix droit corporatif
Me Marilyn Leblanc: Prix droit corporatif
criminel et pénal
, son deuxième prix en tant que jeune leader.

Certaines ont participé à des transactions d’envergure internationale, comme Marilyn Leblanc, de McCarthy Tétrault, dans la récente acquisition de Xstrata par Glencore, gagnante du prix Droit corporatif.

D’autres ont joué un rôle de premier plan en matière de non-concurrence en plus d’être membre de l’Ordre des CRHA, comme l’énergique Marianne St-Pierre Plamondon, de Norton Rose,
Me Marianne St-Pierre-Plamondon: Prix litige civil et commercial
Me Marianne St-Pierre-Plamondon: Prix litige civil et commercial
lauréate du prix Litige civil et commercial.

Le jury a également remis le prix Pro Bono/Implication sociale à Fabrice Vil, de Langlois Krontröm Desjardins, qui a livré avec fougue un discours sur son dévouement pour la persévérance scolaire qui l’a amené à co-fonder l’organisme Pour 3 Points, en plus d’agir comme secrétaire de la Fondation
Me Fabrice Vil: Prix pro bono/implication sociale
Me Fabrice Vil: Prix pro bono/implication sociale
Kanpe qui vise à enrayer le cycle de pauvreté en Haïti.

Enfin, Stéphanie Claivaz-Loranger, finaliste dans deux catégories et gagnante du prix Carrière alternative, a brillé par son absence. Rappelons toutefois que cette jeune femme a été coordonnatrice du programme sur les droits de la personne de la COCQ-SIDA et travaille présentement à développer la première stratégie du gouvernement marocain sur les droits humains et le VIH.

L’avis des invités

Dominique Tardif, directrice du bureau de ZSA
Dominique Tardif, directrice du bureau de ZSA
« Je connais la plupart des finalistes, ce sont des jeunes qui ont du nerf, de la fougue et qui, dès le tout début, démontrent de fabuleuses qualités d’avocats », Dominique Tardif, directrice du bureau de ZSA recrutement juridique.

« En tant que futurs avocats, c’est fascinant de constater qu’il y a une reconnaissance pour les différents domaines de droit. Cela permet d’avoir une belle visibilité, peu importe la pratique de notre choix », Renaud Garon-Gendron et Sébastien Pyzik, tous deux stagiaires chez McCarthy Tétrault.

Renaud Garon-Gendron et Sébastien Pyzik, tous deux stagiaires chez McCarthy Tétrault
Renaud Garon-Gendron et Sébastien Pyzik, tous deux stagiaires chez McCarthy Tétrault
« C’est une merveilleuse idée qu’a eu mon comité d’intégrer une 7ème catégorie qui permette à des avocats ayant des carrières passionnantes, d’être reconnus par leurs pairs même s’ils n’œuvrent pas directement en droit », Adel Khalaf, responsable du comité Congrès-Gala et administrateur de l’AJBM.

« Cela fait trois ans que je fais partie du Jury et il est toujours très difficile de trancher à travers ces candidats exceptionnels », Élizabeth Corte, juge en chef de la Cour du Québec.


Palmarès des Leaders de demain 2012

Me Haiyan, Zhou, Bombardier Aéronautique : Prix pratique en contentieux/juriste de l’État;
Me Lida Sara Nouraie, Desrosiers Joncas Massicotte : Prix droit criminel et pénal ;
Me Louis Dessureault, Hendy Greenberg : Prix droit familial ;
Me Stéphanie Claivaz-Loranger, COCQ-SIDA Prix carrière alternative;
Me Fabrice Vil, Langlois Kronström Desjardins : Prix pro bono/implication sociale ;
Me Me Marilyn Leblanc, McCarthy Tétrault : Prix droit corporatif ;
Me Marianne St-Pierre-Plamondon, Norton Rose Canada : Prix litige civil et commercial.
41485

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires