Nouvelles

Agression sexuelle : début du procès de l'avocat Claude Desbiens

Main image

Agence Qmi

2013-06-26 13:45:00

Le procès de l'avocat Claude Desbiens a débuté mardi matin. Il est accusé d’agression sexuelle sur une mineure...

Le procès de l'avocat Claude Desbiens a débuté mardi matin
Le procès de l'avocat Claude Desbiens a débuté mardi matin
Le procès se déroule au palais de justice de Chicoutimi. L'avocat est accusé sous trois chefs à caractère sexuel pour des gestes qui auraient été posés en août 1996 sur une jeune fille de 11 ans.

La plaignante voulait témoigner à huis clos, mais sa requête a été rejetée par le juge.

La femme aujourd'hui âgée de 27 ans a précisé que c'est lors d'une fête tenue en août 1996 qu'elle a rencontré l'accusé et ses fils pour la première fois.

Il avait été convenu pendant la soirée qu'elle passerait la nuit au chalet de l'accusé parce qu'elle s'entendait bien avec ses enfants.

Claude Desbiens aurait pris place dans le lit de l'un de ses fils, au moment de se coucher, pour s'assurer qu'ils dormaient. La jeune fille dormait sur un lit d'appoint aux côtés de celui de ses enfants.

La plaignante a raconté s'être réveillée en sursaut parce que l'accusé était tombé sur elle. Il était étendu sur son corps et aurait tenté de la pénétrer. La présumée victime l'aurait repoussé une première fois. L'avocat se serait excusé, puis aurait recommencé quelques minutes plus tard.

Elle se serait enfuie vers la salle de bain et lorsqu'elle en est ressortie, l'accusé lui aurait offert une bière avant de se masturber devant elle.

Elle a raconté avoir accepté de l'aider à se toucher par crainte. Il lui aurait ensuite demandé si elle souhaitait elle aussi avoir du plaisir. Il lui aurait regardé et caressé les seins sous son chandail avant de lui retirer sa petite culotte.

Ce serait à ce moment-là que la conjointe de l'accusé, qui dormait dans la chambre voisine, les aurait surpris.

La plaignante n'a toutefois aucun souvenir d'avoir vu la belle-soeur de l'accusé au chalet ce soir-là. Celle-ci a pourtant témoigné plus tôt dans la journée, indiquant qu'elle avait entendu l'un des fils de l'accusé crier au cours de la nuit et vu Claude Desbiens et sa conjointe se quereller par la suite.

Elle dormait dans la même chambre que la conjointe de Claude Desbiens, mais le bruit l'empêchait de fermer l'oeil.

La présumée victime a admis avoir eu des problèmes de consommation de drogues et d'alcool après cet épisode. Elle est sobre depuis près de quatre ans.

Elle a choisi de porter plainte aux policiers 14 ans plus tard, parce qu'elle voulait enfin avoir une vie normale et éviter que les enfants qu'elles souhaitaient mettre au monde soient victimes de ses propres peurs.
5475

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires